Levi’s dévoile un affichage “dépolluant” recouvrant l’église de la Trinité à Paris

Par Isadora L. le 09/11/2021

Temps de lecture : 3 min

Une campagne qui ne manque pas d’air.

Que ce soit adidas qui permet d’acheter une paire de Stan Smith en utilisant des bouteilles en plastique, Système U qui montre l’origine de ses produits avec un affichage transparent, ou encore Clear Channel qui crée une offre d’affichage verte, la publicité extérieure sait redoubler d’efforts pour se montrer toujours plus innovante en matière de messages impactants.

Cette fois-ci, c’est la marque Levi’s qui voit les choses en grand au côté de son agence OMD. Pour lutter contre la pollution de l’air dans les villes, la marque de jeans va faire passer un message sur une toile dite “dépolluante” de 350m2, rien que ça.

Cela fait longtemps que la marque de jeans se dit engagée pour une consommation plus responsable et durable, comme l’exprime sa dernière campagne “Buy Better, Wear Longer” avec Jaden Smith. Cette toile, qui va recouvrir l’église de la Sainte-Trinité à Paris et plusieurs abribus de la capitale, ne s’inscrit donc pas dans un schéma esthétique, mais plutôt écologique : le but de cette toile est de contribuer à assainir l’air en ville.

Comment ? En utilisant la technologie theBreath d’Anemotech, sourcée par les équipes de JCDecaux, qui absorbe les polluants (notamment oxyde d’azote et, de soufre). Aussi fou que cela puisse paraître, la toile permet d’absorber en 1 mois les émissions d’environ 2 000 véhicules selon le communiqué de l’opération. Cette toile contribue par ailleurs au financement de la rénovation de l’église de la Sainte-Trinité, renforçant le choix d’un média qui tente d’être responsable de bout-en-bout. Pour continuer sur cette lancée, le duo agence-annonceur va aussi proposer aux Parisiens un bol d’air frais avec ses 6 abribus équipés d’un tapis de mousse végétale qui capte et absorbe les polluants : elle se nourrit des particules dans l’air pour se développer.

Cette opération innovante a été conçue en partenariat avec JCDecaux, Screenbase et Convergenceooh.

Aujourd’hui, il n’est plus une marque qui ne s’engage (pas) dans des démarches RSE, les prises de parole se multiplient. Mais alors, la technologie utilisée par Levi’s et OMD est-elle l’avenir de la publicité extérieure ? À l’instar de Levi’s, d’autres marques ont déjà franchi le pas, comme Converse en fin d’année dernière en mêlant art, communication et environnement. Si le futur de la communication est imprévisible, cette campagne d’affichage peut inspirer beaucoup de marques souhaitant réduire leur impact sur l’environnement. Les marques savent utiliser ce support de communication pour faire passer des messages écologiques, à l’instar de So Good, qui nous demande de ne pas lire le magazine si on aime la déforestation, la misère et la pollution. Cette campagne OMD x Levi’s n’est que le début d’une longue série.    

News Scan Book

Torres lance la chips craft
OK Foncia !
Les petites excuses des Restos du Coeur

1

2

3

4

5

Précédent Suivant