Heineken met en lumière le déséquilibre entre la vie pro et perso

Par Isadora L. le 28/07/2022

Temps de lecture : 2 min

Une campagne sous le feu des projecteurs.

Ah, New York ! Sa Statue de la Liberté, ses grattes-ciels, sa boutique M&M’s… La ville qui ne dort jamais en fait rêver plus d’un. Mais d’ailleurs, pourquoi dit-on qu’elle ne dort jamais ? D’un côté, c’est parce que le métro, les restaurants et les animations restent ouverts toute la nuit, mais de l’autre, il semblerait que Américains – du haut de leurs splendides grattes-ciels – travaillent jusque très, très tard le soir.

Bien sûr, les New Yorkais ne sont pas les seuls à continuer de travailler après leurs heures de travail. Mais Heineken a jugé bon de creuser cet insight pour en faire jaillir une campagne… lumineuse.

Cette activation signée Publicis Italy fait suite à celle de juin dernier (The Closer), laquelle mettait en scène un ouvre bouteille assez insolite se moquant de ceux qui ne veulent pas laisser de place à la distraction au travail. Pour les deux campagnes, l’ambition est la même : inviter les gens à se recentrer sur leurs priorités, la vie sociale en dehors du travail en est une.

Par ailleurs, la rédaction a remarqué que cette activation ressemblait un chouilla à ce que Duolingo a pu faire il y a un an de cela, en inventant la notification la plus intrusive au monde. L’application destinée à l’apprentissage de langues avait elle aussi réalisé une projection sur bâtiment. Bien que la mécanique soit la même dans les deux cas, les idées à l’origine sont en tout point différentes. Peut-être que cette campagne comportera un 3e volet ? En tout cas ce qui est sûr c’est qu’il ne sera pas question d’un bracelet alcootest, quelqu’un l’a déjà inventé.

News Scan Book

Sanytol, Ça Nytol !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant