Amazon pense à la solitude des (dé)confinés pour les fêtes de fin d’année

Par Isadora L. le 23/11/2021

Temps de lecture : 1 min

On sous-estime souvent la bonté de nos voisins.

Après John Lewis en 2020, c’est au tour d’Amazon de faire circuler l’amour dans un monde marqué par la pandémie.

Cette année encore, Amazon a délaissé les spots tapageurs pour laisser place à la nostalgie et la bienveillance des gens qui nous entourent dans sa traditionnelle campagne de fin d’année. Cette fois-ci, on ne suit pas l’histoire d’une danseuse au rêve brisé par la pandémie, mais bien celle d’une étudiante anxieuse après la levée d’un confinement. 

Dans le spot “Les petites attentions font les plus grands cadeaux”, nous suivons les pas d’une jeune femme, marquée par cette période de crise sanitaire, qui tente de normaliser le retour à la vie « normale ». Bien qu’entourée, on ressent sa solitude, particulièrement sur le titre Hold on d’Adèle. Heureusement pour l’étudiante, une voisine bienveillante veille sur elle.

Nous sommes dans un monde ultra connecté, où de plus en plus de marques se frayent une place dans le métaverse (Nike, Lego). Mais Amazon nous rappelle ce qu’on a tendance à oublier : être connecté c’est bien, mais savoir rester connecté à son entourage, c’est encore mieux. Si on arrive à combiner les deux, on peut devenir comme cette voisine bienveillante qui sait prendre soin des autres avec de petites attentions. Et c’est encore plus facile avec un compte Amazon Prime.  

News Scan Book

Livre blanc : l’habitat de demain
Lorina : “Joyeux Cocktail”
Gain de budget : Groupe Optic 2000

1

2

3

4

5

Précédent Suivant