Nike se lance dans le metaverse avec Roblox

Par Élodie C. le 19/11/2021

Temps de lecture : 3 min

Bienvenue sur NIKELAND.

C’est le Nouveau Monde virtuel qui suscite toutes les convoitises de la part des marques et entreprises. Considérés comme le futur de l’internet mobile par Mark Zuckerberg, qui a renommé le groupe Facebook en Meta pour afficher ses ambitions, les metaverses s’appellent aujourd’hui Fortnite, Roblox ou Decentraland.

Après Vans dans Roblox, Balenciaga sur Fortnite ou tout récemment LEGO dans Animal Crossing : New Horizons, au tour de Nike de faire son entrée dans ce nouveau marché virtuel avec NIKELAND sur Roblox.

Le monde virtuel du swoosh, gratuit pour l’instant, reproduit le siège social de l’entreprise et comprend d’ores et déjà des bâtiments, des terrains et des arènes où les joueurs pourront s’affronter au cours de mini-jeux, tels que la balle au prisonnier (dodgeball), le jeu du chat sur des trampolines et « Le sol est en lave » (The Floor is Lava en VO, bientôt adapté en série par Netflix) en mode parkour.

Les futurs utilisateurs pourront notamment débloquer des « super capacités » grâce à leur téléphone, comme le saut en longueur ou la vitesse de l’éclair et les activer avec des mouvements du monde réel.

Lire notre dossier « Quel monde le metaverse dessine-t-il pour les marques et individus ? »

Bien évidemment, les utilisateurs pourront personnaliser leur avatar avec des articles Nike, chaussures, vêtements et accessoires (casquette, sac à dos). Dans un showroom numérique, ils pourront découvrir les dernières tenues et sneakers de la marque (inspirés de produits réels ou de collections antérieures).

D’après CNBC, Nike pourrait utiliser NIKELAND pour tester de nouveaux produits et évaluer les intérêts des consommateurs. Mais aussi de permettre aux enfants de co-créer des articles. On peut imaginer qu’une collection conçue en ligne soit finalement vendue dans le monde physique.

À terme, Nike aimerait utiliser son métaverse pour héberger des versions in-game d’événements sportifs mondiaux, comme un tournoi de football pendant la Coupe du monde, de flag pendant le Super Bowl ou de basketball pendant les playoffs. Et pourquoi pas en profiter pour inclure du même coup, athlètes et produits.

Avec NIKELAND, la virgule déploie un formidable terrain de jeux et d’expériences pour les utilisateurs, mais aussi pour elle-même. Une stratégie gagnante pour se connecter à toute une communauté de joueurs.euses et une nouvelle génération d’athlètes, comme l’arrivée récente de la rappeuse Megan Thee Stallion et de la chorégraphe Parris Goebel dans le pool d’athlètes de la marque le démontre.

Par ailleurs, Nike subit encore lourdement les conséquences de la crise sanitaire : la marque se fournit à hauteur de 75 % en Asie, et se voit confrontée à « la fermeture d’usines au Vietnam qui a adopté des mesures strictes de confinement en juillet, en août et en septembre, pour juguler la pandémie », rappelle Le Monde. Un retard de production de dix semaines est à compter. Le virtuel pourrait venir « soulager » la baisse des ventes physiques à mesure que les usages et habitudes de consommations évoluent, notamment depuis… la pandémie.

News Scan Book

Livre blanc : l’habitat de demain
Lorina : “Joyeux Cocktail”
Gain de budget : Groupe Optic 2000

1

2

3

4

5

Précédent Suivant