Riot Games dévoile son nouveau groupe de hip-hop virtuel habillé par Louis Vuitton

Par Élodie C. le 30/10/2019

En attendant la collection capsule LoL par Nicolas Ghesquière.

Alors que Riot Games est à l’aube du plus grand événement mondial d’e-sport – 99,6 millions de spectateurs uniques l’année dernière – le créateur de League of Legends (LoL pour les intimes) poursuit les célébrations autour du 10e anniversaire de son jeu iconique (nouveau logo, jeux et projets, dont une série animée) avec une collaboration de prestige. L’éditeur a en effet annoncé un partenariat avec la Maison de luxe française Louis Vuitton en septembre dernier.

Le fleuron du groupe LVMH retrouve ses premières amours puisque le malletier va concevoir “un écrin de voyage exclusif et totalement inédit qui abritera la “Summoner’s Cup » », révèle Riot Games, soit le trophée décerné aux champions du monde de LoL. Un savant mélange entre le “savoir-faire traditionnel de Louis Vuitton et des éléments high-tech ultra-modernes inspirés de l’univers de League of Legends”. C’est la première fois qu’un des jeux les plus populaires de monde collabore ainsi avec une marque de luxe.

Cette association inédite ne s’arrête pas là : après l’énorme succès de K/DA, le groupe de K-Pop virtuel dévoilé lors de la cérémonie d’ouverture des championnats du monde 2018 (5 millions de vues en 24h sur YouTube, 275 millions de vues aujourd’hui), Riot Games présente True Damage, son nouveau groupe de hip-hop composé des champions de League of Legends, Qiyana, Senna, Akali, Ekko et Yasuo. C’est Nicolas Ghesquière, directeur artistique des collections Femme de Louis Vuitton, qui a conçu les “skins prestige” de Qiyana et Senna. Des “peaux”, versions spéciales des skins/tenues de base précise l’éditeur, qui ne pourront être déverrouillées qu’à des moments précis (lors d’un événement du jeu des Mondiaux 2019 pour Qiyana et début 2020 pour Senna).

Ce n’est pas la première fois que Nicolas Ghesquière, par ailleurs fan de manga, se pique de jeu vidéo : en 2016, il choisissait Lightning, de Final Fantasy, pour égérie, lançant du même coup la tendance des modèles/égéries virtuelles. Louis Vuitton révélera également une collection capsule inspirée des skins prestige de Qiyana et Senna. Avec cette collaboration, Louis Vuitton fait d’une pierre deux coups en s’adressant à une audience jeune et très engagée, tout en ciblant le marché chinois, moteur de croissance de la Maison. Les millennials, chinois notamment, représenteront 45 % des clients du luxe en 2025.

Avec cette collaboration, Riot Games y voit l’occasion de “renforcer le prestige du plus incontournable des événements League of Legends”, a ainsi déclaré Naz Aletaha, Directrice des Partenariats esport au sein de Riot Games.

La version IRL du groupe sera composée des artistes Becky G, Keke Palmer, Soyeon, Duckwrth et Thutmose et fera ses débuts avec le titre GIANTS, le 10 novembre prochain, pour la finale du Mondial de League of Legends sis à l’AccorHotels Arena.

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant