Dove dénonce la toxicité des conseils beauté d’influenceurs

Par Isadora L. le 02/05/2022

Temps de lecture : 2 min

Des deep fakes pour passer un savon.

Ce n’est plus un secret pour personne : nous connaissons tous plus ou moins l’impact que peuvent avoir les réseaux sociaux sur la confiance et l’estime de soi des adolescentes. Parmi tous les influenceurs/euses que peuvent être amenés à suivre les jeunes filles, beaucoup d’entre eux/elles vont délivrer des conseils beauté néfastes. Des « conseils » allant du botox « fait maison », au limage de dents, en passant par les astuces sur les pertes de poids en tous genres. Des conseils beauté qui sont malheureusement normalisés chez les ados.

Pour lutter contre ce fléau – et pour faire des médias sociaux un environnement moins toxique, Dove a réuni mères et filles pour une expérience sociale. Dans un premier temps, celles-ci sont amenées à échanger autour de leurs visions des réseaux. Ensuite, les jeunes filles vont scroller leurs écrans sous le regard avisé de leurs mères. Celles-ci n’étaient prêtes à découvrir cela.

Au côté d’Ogilvy, la marque du groupe Unilever a utilisé la technologie deep fake pour poser les voix d’influenceurs – et au passage leurs mauvais conseils – sur le visage de ces mères d’ados. En effet, celles-ci sous-estiment généralement trop la présence de ces pseudos conseils en ligne. Nos génitrices vont donc découvrir en live que leurs filles entendent tous les jours des absurdités pas permises, qui en plus d’être nocives pour leur santé mentale, le sont aussi pour leur santé physique. Et pire que tout : c’est l’image de ces mères qui prodiguent les mauvais conseils, un décalage qui montre à quel point ceux-ci sont hors-sol.

Cette campagne #DetoxYourFeed – qui instruit aussi bien les parents que les enfants – vise à montrer aux ados que c’est à eux de définir leurs propres normes de beauté. Suivre les conseils sur les réseaux sociaux, c’est vouloir atteindre des normes idéalistes, qui ne les rendront jamais heureux. En parallèle de cette campagne, Dove a développé une plateforme – sous forme de kits – afin que les parents puissent « détoxifier » le feed de leurs enfants.

Un an après nous avoir sensibilisé à la beauté sans filtre sur les réseaux sociaux et infiltré les castings de l’industrie cosmétique, la marque à la colombe renouvelle une belle initiative à l’heure ou actuellement 1 fille sur 2 avoue que les conseils beauté de ce type causent une faible estime d’elle-même.

News Scan Book

eBay nous rafraîchit la mémoire
Notchup obtient la Certification B Corp
Jacquet donne
La reprogrammation de Brigad par W

1

2

3

4

5

Précédent Suivant