Élevage intensif : L214 s’en prend à Burger King

Par Isadora L. le 01/06/2022

Temps de lecture : 3 min

Et hack son burger mystère.

Bien qu’adepte de campagnes mordantes, Burger King a également tenté ces dernières années d’allier créativité et engagement en faveur de l’environnement. En effet, la chaîne de fast-food tend de plus en plus vers le « green », et s’adapte aux besoins de nouveaux consommateurs pour élargir sa base de clients (en créant un burger pour flexitariens par exemple, ou en ouvrant un restaurant 100 % végétarien).

Mais ce n’est pas assez pour l’association de défense des animaux L214, qui accuse la chaîne américaine de ne pas s’engager contre le pire de l’élevage intensif de poulets. Pour exposer cette inaction au grand jour, l’association a voulu détourner le célèbre « Burger Mystère », permettant initialement aux clients de commander un gros hamburger pour 2€.

Le nom du « Burger Mystère » est troqué contre le « Burger de la vérité », et va dénoncer les pratiques d’élevage intensif de Burger King. Une opération coup de poing lancée dans une trentaines de villes françaises, visant à interpeller non seulement la chaîne au logo vintage mais aussi ses consommateurs à quelques mètres des portes des restaurants Burger King. Les clients des services de livraison du type Deliveroo ont eux aussi pu recevoir des « Burgers de la vérité ».

Parmi les 5 types de boîtes distribuées se trouvent 5 vérités sur les conditions d’élevages du poulet présent dans votre burger ou dans vos nuggets. Elles contiennent également un QR code permettant à l’heureux détenteur de découvrir en images les pratiques cruelles d’élevages et de signer la pétition sur burgerking.stopcruaute.com. Dans un communiqué, l’association a affirmé qu’à ce jour, la pétition a été signée par plus de 70 000 personnes.

De plus, l’opération a largement été relayée sur les réseaux sociaux et par des influenceurs, notamment Jeremstar – qui avait déjà soutenu Peta lors d’une campagne contre Louis Vuitton et son utilisation du cuir animal.

Ce que Brigitte Gothière, cofondatrice de L214, reproche à la chaîne – en plus de son inaction – c’est de se donner une image « drôle et décalée, aux antipodes de la réalité de l’élevage intensif ». Elle ajoute également qu’une bonne communication ne doit pas tout excuser, et qu’il serait bon de « profiter de son influence pour faire obstacle aux pires pratiques d’élevage intensif. L’absence d’engagement de leur part sur ce sujet est injustifiable ».

Ce n’est pas la première fois que l’association à but non lucratif lance une campagne destinée à Burger King. En 2020, elle décrivait le monde terrible du « roi du burger », dans lequel les poulets sont entassés par milliers sans lumière du jour. En espérant que cette opération puisse éveiller les consciences, et fasse que BK s’engage enfin contre les pratiques d’élevage et d’abattage des poulets en respectant les critères du European Chicken Commitment.

News Scan Book

UZIK renforce son expertise Social Media

1

2

3

4

5

Précédent Suivant