Jésus et Gabriel et l’affichage sur bus : un pur exercice de conception-rédaction pour Mediatransports

Par Vincent D. le 29/08/2023

Temps de lecture : 2 min

Anticonstitutionnellement, sans tiret.

Il y a 118 ans naissait la première ligne de bus parisienne à traction hippomobile, reliant la Montmartre à Saint-Germain-des-Prés, sous gestion privée. Aujourd’hui, avec près de 300 lignes et environ 4000 kilomètres de parcours, le réseau de bus RATP, géré par Île-de-France Mobilités, s’associe au leader de l’affichage transport, Mediatransports (le GIE de Publicis en partenariat avec la RATP et la SNCF), pour mettre en avant la plastique avantageuse des affichages sur les faces des bus. 

Cette campagne de l’agence Jésus et Gabriel, rayonnant sur plus de 8000 emplacements publicitaires des bus du réseau RATP, s’étendra jusqu’au 31 août pour toutes les surfaces des bus (arrières, avants, flancs gauches et flancs droits), et jusqu’au 4 septembre pour les emplacements à l’avant. L’humour prend le volant avec une série d’accroches facétieuses (une série qui dure depuis 2015), qui magnifient les avantages de ces quatre roues inestimables pour des milliards de voyageurs annuels. Mention spéciale pour le fait d’avoir réussi à caser “anticonstitutionnellement” sur une surface aussi petite, ainsi qu’à ces deux accroches dont nous n’avons pas encore vu les affiches : « Voici une affiche de 70 cm de haut par 10 km de long » et « Pour qu’une affiche soit partout il suffit de lui mettre des roues ».

« À un an de la tenue des Jeux Olympiques dans la capitale pour lesquels le choix a été fait de privilégier les transports en commun pour l’ensemble des déplacements, nous souhaitions rappeler à travers cette campagne la puissance du média bus en termes de couverture sur Paris et sa proche banlieue, tout en évoquant dans les accroches la spécificité et les attraits des différents formats bus. » explique Valérie Decamp, directrice générale de Mediatransports.

News Scan Book

Sanytol, Ça Nytol !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant