Pour Celio, c’est la taille qui compte

Par Isadora L. le 15/03/2022

Temps de lecture : 1 min

La couleur et la forme aussi.

Après avoir voulu célébrer l’homme « normal » dans un défilé aux côtés des influenceurs McFly et Carlito, Celio continue dans sa lignée et revient avec une campagne d’affichage pour la promotion de sa large – et pas des moindres – gamme de jeans inclusifs conçus pour tous les goûts et (surtout) toutes les morphologies.

Depuis quelques années, certaines marques tentent de déconstruire l’idée qu’un homme incarne la force, le courage ou encore la rapidité. Par exemple, Gillette avait redéfini les codes de la masculinité à travers des courts-métrages, célébré la masculinité plurielle en dépeignant 6 portraits de « perfection au masculin », et avait même mis le doigt sur la « masculinité toxique ». Cette fois-ci, Celio a repris le flambeau dans leur dernière campagne décomplexante aux visuels suggestifs à destination de la gente masculine et de leurs… attributs.

Longs, droits, courts, lisses, larges : Celio met en lumière tous les types de… jeans (allant de la taille 32 à 54). En effet, la marque veut célébrer les hommes normaux, ceux de la vraie vie, mais sa campagne « Celio met le paquet » s’amuse d’un tabou masculin – entre autres, la taille de leur attribut.

News Scan Book

Lustucru, le goût qui vous parle
Steve se croit chez Flunch

1

2

3

4

5

Précédent Suivant