CANAL+ ravive la guerre du streaming avec BETC

Par Élodie C. le 02/01/2023 - Agence : BETC Paris

Temps de lecture : 2 min

“Wake up” is coming.

Netflix, Prime Video, Hulu, Salto, Disney+, Apple TV+, CANAL+, vous l’aurez compris, du côté des plateformes de streaming c’est toujours plus. Plus d’acteurs, plus de concurrence, plus de séries et autres contenus. Les géants du milieu rivalisent de contenus originaux et rachats de licences à coût de millions de dollars pour se démarquer, recruter et fidéliser.

Pour l’utilisateur lambda, difficile de s’y retrouver et de faire son choix. Faut-il miser sur le prix ? La diffusion, ou non, de publicités sur le service (Netflix s’y est résolu pour faire face à la baisse de ses abonnés) ? Le volume du catalogue ou au contraire sa qualité ? Pour CANAL+ la réponse est toute trouvée. Dans sa nouvelle campagne de marque signée BETC, CANAL+ le dit sans ambage, ce qui compte c’est la créativité. Autrement dit la qualité des contenus proposés par la marque.

Dans une production ultra léchée, réalisée par Antoine Bardou Jacquet (à la manoeuvre sur le fougueux Moonwalkers), et qui n’a rien à envier aux créations de la chaîne cryptée, on suit un couple devenu accroc à une nouvelle série fantastique, Le Secret de Wakany. Saison après saison, ils deviennent de plus en plus accroc jusqu’à faire entrer la série dans leur propre vie (décoration, cosplay, jeu de plateau) et sur leur peau. 

Après 10 saisons, à l’heure de dire adieu à la série dans un épisode final attendu… c’est la douche froide (les plaies non cicatrisées des fans de GoT s’ouvrent à nouveau). Oui, “Ne confiez pas votre imagination à n’importe qui”, suggère malicieusement CANAL+, titillant ainsi gentiment son concurrent américain.

Un easter egg se cache dans le générique, l’avez-vous trouvé ?

News Scan Book

Krys : La confiance vous va si bien
Sosh Show x KEWL

1

2

3

4

5

Précédent Suivant