WhatsApp expose l’intimité de ses utilisateurs en plein cœur de Londres

Par Isadora L. le 12/10/2022

Temps de lecture : 1 min

C’est quoi ce cirque ?

La capitale anglaise a peu à peu repris des couleurs après la mort de la Reine Elizabeth II, décédée le 8 septembre dernier. Après qu’Apple ait vendu nos données aux enchères – dans un spot fictif, rassurez-vous – Whatsapp expose aux yeux de tout Piccadilly Circus l’intimité des Londoniens, fenêtres ouvertes. Au fur et à mesure que l’affichage sur l’écran géant évolue, ces fenêtres s’évaporent comme par magie…

C’est ainsi que démarre la dernière campagne de communication Whatsapp, axée sur les données personnelles de ses utilisateurs sur la plateforme.

Une opération spectaculaire et incroyablement réaliste. Les animations d’art mural en 3D seraient-il l’avenir de la publicité ?

L’avenir, c’est également garantir une bonne protection des données personnelles à ses usagers. Récemment, l’UE demandait à WhatsApp de clarifier sa mise à jour pour le moins assez floue. Mais peu à peu, l’application de Meta tente de remédier à cela, en renforçant la confiance de ses utilisateurs, de plus en plus méfiants et réticents à ce sujet. Par exemple, elle a récemment annoncé que ses usagers peuvent quitter les groupes sans que personne ne le remarque, qu’ils peuvent contrôler qui peut voir leur statut en ligne, ou encore définir un délai avant disparition pour vos messages.

News Scan Book

Sanytol, Ça Nytol !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant