Burger King tabasse les ingrédients artificiels

Par Adèle G. le 24/06/2021

Temps de lecture : 1 min

Pas de quartier !

L’enseigne de restauration rapide dévoile une nouvelle campagne, “The Naturals vs The Artificials”, réalisée avec l’agence new-yorkaise We Believers. Il s’agit d’un film pour présenter le nouveau Whopper, sans aucun ingrédient artificiel. 

Une troupe de légumes frais fait irruption dans un Burger King. Oignon, laitue, tomate et cornichon tuent de façon brutale les ingrédients artificiels du type glutamate monosodique, benzoate de sodium et polysorbate 80 : des additifs souvent utilisés dans les aliments et la cosmétique. L’absurdité de la scène est accentuée par le propanoate de calcium qui chante à la manière d’une comédie musicale. 

Cette publicité nous plonge dans une ambiance similaire aux films de Quentin Tarantino, jusqu’à la typographie utilisée qui rappelle fortement celle de Pulp Fiction

Réalisée par Robert Llauro et Agustin Alberdi, cette parodie met habilement en scène les ingrédients naturels qui prennent le dessus sur les ingrédients artificiels. Pas de doute, le Whopper ne contient pas de propanoate de calcium, il a été réduit en cendre, grillé à la flamme. Ce n’est pas la première campagne de Burger King concernant les additifs, l’enseigne avait affiché la recette Whopper sur ses emballages.