Temps X : ce que signifie le rebranding – bâclé – de Twitter par Elon Musk

Par Iris M. le 25/07/2023

Temps de lecture : 3 min

Le vol de l’oiseau bleu s’arrête.

Larry, l’oiseau bleu qui est autant le logo que le symbole de Twitter depuis 2012, ainsi que le nom de l’application (signifiant gazouillis en français), sont voués à disparaître. En effet, la folie de changement d’Elon Musk ne pouvait pas s’arrêter à rendre le symbole de certification payant, ou bien à limiter le nombre de tweets visibles par les utilisateurs ; il lui fallait également réaliser ses lointains rêves de X : un changement qu’il a annoncé lundi 24 juillet. 

En effet, Musk semble être fan de la lettre X. En 2001, sa deuxième startup, nommée x.com, a été fusionnée avec son concurrent et malgré ses tentatives pour garder son nom, celui-ci est devenu plus tard PayPal. On peut également penser à SpaceX ou au nom de son fils, X Æ A-12. Avec ce rebranding de Twitter, Elon Musk a une quatrième chance avec la lettre X, de quoi lui permettre de faire ressortir son potentiel complet.

Cependant, X ne représente pas qu’un rebranding de Twitter, mais aussi des changements majeurs apportés à l’application. Celle-ci ne serait plus un simple réseau social, mais accueillerait aussi des fonctionnalités de gestion d’argent ou de jeu vidéo, à la manière de la super app WeChat en Chine. L’ambition ultime d’Elon Musk pour son nouveau joujou chèrement acquis.

Mais cela va-t-il vraiment profiter à Twitter ? En effet, jusqu’ici, le rachat de l’application par l’entrepreneur n’a pas vraiment eu l’air de fournir des résultats concluants : les revenus publicitaires de la plateforme ont chuté de 50 % en 6 mois. Le passage à X va-t-il revitaliser une application qui semble en bout de course ? Ce changement est autrement plus risqué alors que “tweet” et “tweeter” sont devenus respectivement un nom et un verbe couramment usités.

En réaction à cette annonce, Twitter, ou X désormais, a fait ce qu’il fait de mieux : des blagues. Car ce changement semble avoir été opéré à la va vite : si X apparait désormais au lancement de l’application, les stigmates de Twitter perdurent. Sans doute le temps d’habituer les utilisateurs à cette mutation et de ne pas plus les dérouter qu’ils ne le sont déjà.

Certains s’amusent aussi du nouveau logo présenté par Elon Musk… et sa relative simplicité. 

Se posent aussi des questions quant à l’origine et la filiation de ce nouveau logo, mais aussi de la typographie dont il est tiré. Celui-ci semble avoir été inspiré (si ce n’est purement et simplement copié) de la police Special alphabets 4 de Monotype, poussant certains internautes à se demander si le boss de Tesla a payé les droits nécessaires pour son utilisation. Sans compter qu’un logo tiré d’une police présente sur internet et non pas créé pour l’occasion, cela fait un peu tâche. 

La version la plus proche du logo utilisé par Elon semble avoir d’abord été créée pour un podcast nommé X Pod, dans lequel son créateur discutait de sujets reliés à… Elon Musk. Comme le dit le créateur du podcast, “Le X a été inspiré par Elon, ce doit donc être le destin qu’Elon soit inspiré par le X”.

Autre problème et non des moindres, c’est le groupe Meta (Facebook) qui détient l’usage commercial de X comme réseau social, et Microsoft celui dans le segment finance et e-commerce.

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

News Scan Book

Parole d’agence : Propaganda for good

1

2

3

4

5

Précédent Suivant