Le cauchemar de vos courses : les robots PLV intrusifs

Par Elliot D. le 15/04/2021

Temps de lecture : 2 min

Est-il possible d’installer un adblocker sur un caddie ?

Pour beaucoup, entre la déco inexistante, la musique bien trop forte et les queues interminables, les courses en supermarché sont une véritable épreuve. Ce n’est pas pour rien que le drive, entre e-commerce et magasin physique, plaît autant. 

Mais imaginez maintenant que vos produits sautent de leur rayons et se mettent à vous parler (fort) lorsque vous faites vos courses. Évidemment c’est une blague. 

Mais imaginez quand même. 

C’est bien vers cela que tendent de nouvelles PLV (publicités sur le lieu de vente). Ces “robots marketing” semblables à des popups sur Internet (qui n’ont déjà pas la côte) mais dans l’univers bien concret du retailL, font leur apparition dans les magasins en France, comme cet exemplaire faisant la promotion de biscuits Kinder aux céréales aperçu à l’Hyper U des Arcs. 

Vous pensiez en avoir assez vu ? 

Ces deux vidéos de produits du groupe Ferrero et du groupe Lactis font un véritable carton sur Twitter avec respectivement plus de 900 000 et 200 000 vues. Une innovation qui n’est pas au goût de tout le monde au vu des centaines de réponses négatives que l’on peut trouver sur le réseau social. 

Mais d’où viennent ces robots de l’enfer ? 

Ce “paquet qui s’agite” avait déjà fait son apparition à l’étranger depuis 2019. Créé par l’entreprise Tokimono en 2018, il a reçu des prix comme celui de l’innovation au salon RTBE à Londres en 2018 et 2019. 

Le 15 juin 2020, il est lancé en France par Optimark (distributeur officiel de Tokinomo en France) pour une campagne Le Chat chez Auchan.

Pourquoi les marques continuent-elles d’utiliser cette nouvelle technologie alors que les réseaux s’enflamment et que les commentaires sont exclusivement négatifs ? 

Et bien c’est parce que ce PLV marche ! Et très bien même, à en croire les statistiques avancées par Tokimono :

“En moyenne, les campagnes Tokinomo augmentent les ventes de plus de 200% , tandis que les campagnes classiques telles que les remises, la télévision en magasin et les écrans statiques n’atteignent que 20%”.

News Scan Book

Site e-commerce omnicanal dans l’automobile
Se révéler au Grand Air
Le meilleur de Big Youth, en 1min30 🎬

1

2

3

4

5

Précédent Suivant