En cas de péril imminent, vous aurez toujours le temps pour un Quibi

Par Élodie C. le 12/02/2020

10 minutes à perdre.

La plateforme fondée par Jeffrey Katzenberg, ancien patron des studios Disney et Dreamworks, et Meg Whitman, ex-PDG de HP et d’eBay, qui fera ses débuts en avril prochain a profité des deux plus importants divertissements télévisuels américains de l’année pour faire sa promotion.

Lors du Super Bowl, Quibi a fait les présentations en trente petites secondes : proposer de nombreux divertissements consommables en moins de 10 minutes, “quite bite, big stories” (bouchées rapides, grandes histoires). Quelle meilleure lucarne que celle du Super Bowl pour présenter sa plateforme à une large audience ? 

À noter que cette année, les trente secondes d’encart publicitaire s’arrachaient à 5,6 millions de dollars selon Fox : record battu, alors que les audiences ont franchi la barre des 102 millions de téléspectateurs pour la première fois depuis cinq ans.

Ensuite, dimanche dernier, lors de la 92e cérémonie des Oscars, c’est une série d’annonces allant de 25 à 40 secondes, très inspirées des intrigues hollywoodiennes, qui a été déployée pour achever de présenter Quibi. 

Chaque film fait la part belle à une situation critique (sable mouvant, épidémie de zombies, astronaute perdu dans l’espace, astéroïde, etc.) au sein de laquelle un contenu de Quibi est mis en avant. On voit ainsi passer Anna Kendricks, Liam Hemsworth, Chrissy Teigen, Idris Elba ou Bill Murray. Le message est clair : même en cas de danger, vous aurez toujours le temps pour un Quibi (un épisode en somme).

Dernier entrant dans le royaume déjà saturé de la SVOD, Quibi n’en affiche pas moins ses ambitions et elles n’ont rien à voir avec une quelconque concurrence avec Netflix & Co. La plateforme veut capter du temps d’attention aux plateformes sociales comme Instagram, YouTube ou TikTok dont la vidéo est au centre de leur business modèle. La plateforme entend proposer plus de 7 000 vidéos de 7 à 10 minutes « spécifiquement conçues pour être regardées en déplacement » dans les transports ou en attendant son bus, métro, plat, café, etc.

Si Quibi propose des programmes courts, la firme ne rogne pas sur la qualité, “certains projets coûteront des centaines de milliers de dollars, atteignant jusqu’à 125 000 $ par minute, précise The Verge. Cela représente environ 7,5 millions de dollars par épisode – ou à peu près la même chose que les premiers épisodes de Game of Thrones.”

Sont attendus : Zac Efron, Idris Elba, Kristen Bell, Chrissy Teigen, Kendall Jenner, Tyra Banks, Steph Curry, 50 Cent et les réalisateurs d’Avengers Endgame, les frères Russo.

Quibi sera officiellement lancée le 6 avril 2020 avec un abonnement à 4,99 dollars, et une offre sans publicité à 7,99 dollars par mois.

News Scan Book

1 - Lettre ouverte à Gilles Deléris

1

2

3

4

5

Précédent Suivant