Comment les marques se sont mobilisées pour Octobre Rose

Par Isadora L. le 27/10/2022

Temps de lecture : 5 min

Jeux de maux et gestes seins.

Le mois d’octobre touche à sa fin, l’occasion de faire le point sur la manière dont les marques se sont imprégnées de cet octobre rose. Évènement, nous le rappelons, dédié à la sensibilisation des femmes au dépistage du cancer du sein – qui représente la première cause de décès par cancer chez la femme.

Comme tous les ans, marques, agences et autres personnalités publiques ont agité leur ruban rose – emblème de l’événement – pour défendre la cause, inciter aux dons à l’Association Ruban Rose et prévenir la tumeur par l’auto-palpation et les mammographies. Identifier le cancer à un stade précoce, c’est diminuer grandement sa mortalité.

Place aux campagnes et opérations les plus créatives – des pâtisseries fines aux opérations moins fines – que nous avons pu dénicher !

Les codes bra : Havas London x Asda (Walmart)

Dans un spot associant la forme des fruits et légumes à celle de paires de seins, la chaîne de supermarchés britanniques du groupe Walmart annonce qu’elle modifie les codes-barres de ses tickets de caisse avec des illustrations de poitrines. 

Une manière de voir l’auto-palpation comme un acte aussi normal que faire ses courses.  

Day 3 : TBWA x MSD

Nous prenons le Thalys direction la Belgique dans une campagne extrêmement simple mais bien pensée de TBWA. Le duo a tout simplement constaté que le chiffre 3 était comparable à une paire de seins (Disneyland Paris avait également vu un 3 chez Mickey).

Le principe est que chaque troisième jour du mois devienne le « Day 3 », autrement dit le jour du contrôle des seins.

Caisse d’Épargne x Chantal Thomass 

Un crossover pour le moins surprenant. La banque à l’écureuil s’est associée à la célèbre créatrice de mode pour réaliser une série limitée de cartes bancaires dessinées par la femme au carré légendaire.

« Il n’y a pas de grands ou petits gestes ; il y a les beaux gestes qui accompagnent, conseillent, soutiennent, comprennent … tous ces gestes qui donnent du baume au cœur, du rose aux joues et du sourire aux lèvres » disait Chantal Thomass.

Caisse d’Epargne a reversé l’intégralité des fonds récoltés à l’association Ruban Rose. 

Aux côtés de The Good Company, Caisse d’Épargne sensibilise également au « geste utile » – l’auto-palpation – à travers deux mains croisées sur la poitrine. Lorsqu’ils sont détectés rapidement, 9 cancers du sein sur 10 guérissent au bout de 5 ans.

En parlant de mode, lumière sur L’association Ruban Rose, qui a lancé une campagne en compagnie de 30 femmes ayant traversé ou traversant la maladie. Celles-ci se sont transformées en mannequins pour la Fashion Week le temps d’un défilé organisé au Trocadéro à Paris.

Après le défilé, cap(e) sur trois héroïnes : Alice Detollenaere, Claudia Tagbo et Evelyne Dhéliat, qui vont sensibiliser et informer des étapes indispensables pour lutter contre ce cancer. 

L’humour beauf de La Belle et le Bœuf 

L’affiche de ce restaurant de burgers québécois a sûrement voulu bien faire, mais cet humour facile n’est pas au goût de tous !

Cyril Lignac nous donne une faim d’ours

Restons sur une note culinaire avec Cyril Lignac. Le chef catégorique a revisité ses célèbres oursons en les teintant de rose et en les recouvrant de framboise.

Pour les digérer, vous pouvez vous procurer ce thé à la rose que Kusmi Tea a sorti pour l’occasion.

Les jeux de maux de l’agence JPM Partner

Ceci n’est pas un extrait d’une bande dessinée de Titeuf. Faire rimer « nichons”, « gougoutte », « néné » et « roploplo », ce néné pas non plus l’idée du siècle.

BMB x Breast Cancer Now

Dans son spot Real Talk, BMB suit les pas d’une atteinte du cancer – du diagnostic au traitement. Une invitation à inciter les femmes à parler de cette douloureuse expérience et ouvrir le dialogue sur ce sujet intimidant.

Les pépins essonniens 

Le département de l’Essonne vous encourage à « éviter tout pépin », toujours sur ce même principe d’assimiler des fruits à une poitrine. Une idée qui ne date pas d’hier…

Marathon et reconstruction

Ces campagnes parlent beaucoup de la tumeur et de l’auto-palpation, mais moins de la reconstruction mammaire après un cancer. À l’occasion du Bra Day (qui se déroule le 19 octobre en Australie), Strava (application d’exercice) incite les personnes en phase de reconstruction à créer des itinéraires « artistiques » à travers son opération Strava Art. Les utilisateurs ont pu partager des « illustrations GPS » sur le tag Instagram dédié.

Après la chirurgie, l’exercice est devenu la bouée de sauvetage de Lawrenson-Woods, défenseuse des patients et fervente partisane du BRA Day.

Happn et l’association Skin se sont également associés pour sensibiliser les célibataires, cette fois-ci dans la reconstruction amoureuse et sexuelle, après un cancer. Le duo avait organisé une table ronde à ce sujet sur LinkedIn, et intégré une campagne depuis l’application pour aider les touchés.

Pour finir, BETC Paris nous rappelle les “gestes seins”

Et anticipe le Movember – évènement annuel où les hommes sont invités à se laisser pousser la moustache dans le but de sensibiliser au cancer de la prostate – invitant les hommes à « prendre leurs testicules en mains ».

DDB Mudra revoit son logo

Pour l’occasion, l’agence DDB Mudra a revisité son logo pour sensibiliser à l’un des symptômes du cancer : la déformation du sein.

News Scan Book

Les NFTrophy de Brainsonic
Toujours en train - SNCF

1

2

3

4

5

Précédent Suivant