Préférez-vous posséder un NFT ou un Banksy ?

Par Isadora L. le 16/09/2022

Temps de lecture : 2 min

Le dilemme comme nouvelle forme de tokénisation de l’art.

Une nouvelle fois, art et NFT s’entremêlent. Après que l’artiste Jeff Koons ait lancé une collection de NFT envoyé… sur la Lune, c’est au tour du collectif parisien LCD Lab d’annoncer sa série de NFT, les Banksy Radar Rats – en référence aux rats du plus célèbre des street artists.

Le principe : chaque NFT Radar Rats sera « backé » (= adossé) par une œuvre de Banksy, une Walled Off Hotel Box Set composée de la reproduction d’un pochoir de l’artiste et d’un morceau de mur peint. Les Box Sets étaient vendues au Walled Of Hotel, l’hôtel de Banksy à Bethléem ayant pour vue le mur séparant la Cisjordanie et Israël.

Une fois le NFT acquis, son possesseur aura le choix entre le conserver pour bénéficier d’une « roadmap » d’avantages exclusifs (ce qui est commun pour un projet NFT bien mené), ou bien de le « burn » (le détruire définitivement) pour recevoir gratuitement chez lui une Banksy Walled Off Hotel Box Set.

La vente se déroulera ce samedi 17 septembre sur Magic Eden, la place de marché NFT leader sur la blockchain Solana.

Selon LCD Lab, le collectif co-fondé par l’artiste Léo Caillard et le collectionneur / galeriste Baptiste Ozenne, c’est la première fois que des œuvres d’art physiques seront vendues grâce à une collection NFT. Précédemment, une œuvre de Banksy avait déjà été brûlée pour être transformée en NFT. Mais là, c’est le chemin inverse qui est effectué. Le « burn » du NFT permettant d’accéder à l’œuvre physique.

L’idée est également de faire le lien entre investisseurs crypto / NFT et le monde de l’art, comme l’explique Baptiste Ozenne : « Grâce à ce projet, nous allons pouvoir démocratiser l’accès à des œuvres établies avec une cote solide. C’est une nouvelle manière d’utiliser les NFTs en adossant un actif numérique à un actif physique. »

La tokénisation de l’art est-elle en marche ? Réponse dès demain sur Magic Eden avec 1000 NFT en vente, et pas un de plus, leur quantité ne pouvant que se réduire dans le temps.

Quant au fait de relier NFT et produits physiques, les marques explorent déjà cette voie. C’est le cas de Nike avec RTFKT et leur hoodie connecté,  de M&M’s et les Bored Apes ou encore de Lacoste avec son projet UNDW3. Peut-être qu’à ce jeu, on cessera bientôt d’opposer réel et virtuel, ou IRL et métavers…

News Scan Book

La reprogrammation de Brigad par W
Notchup obtient la Certification B Corp
eBay nous rafraîchit la mémoire
Jacquet donne

1

2

3

4

5

Précédent Suivant