M&M’s dévoile des mascottes plus “inclusives”

Par Élodie C. le 28/01/2022

Temps de lecture : 2 min

United colours of M&M's.

Appelées à se montrer plus authentiques et responsables et à prendre en compte les désirs d’inclusivité et de diversité portés par les – jeunes – consommateurs, les marques repensent leurs stratégies.

Dernier exemple avec M&M’s, marque du groupe Mars, Incorporated, qui dévoilait ce 20 janvier une refonte afin « de créer un monde où chacun sent qu’il a une place ».

Critiqué pour avoir rendu le personnage vert trop sexy dans sa communication, Mars a entrepris de promouvoir la personnalité de ses différentes mascottes plutôt que leur genre, mais aussi de revoir l’ensemble du visuel de la marque afin que les différentes couleurs puissent être mélangées et assorties. Toutes les couleurs font désormais partie de la palette M&M’s et non plus seulement Rouge et Jaune, ultra majoritaires jusqu’alors.

Pour cette refonte, Mars s’est attaché les services de l’agence créative Jones Knowles Ritchie, derrière la dernière refonte minimaliste, vintage et très remarquée de Burger King en janvier 2021. 

La célèbre esperluette (ou perluette, &) symbolise désormais l’unité et la volonté de la marque de “rassembler les gens » et une toute nouvelle typographie fait son apparition : “All together”.

L’apparence des différentes mascottes a également été modifiée : le personnage vert ne porte plus des bottes blanches à talons, mais des baskets, tout comme le personnage marron dont les talons aiguilles ont été revus à la baisse.

« La création d’un plaisir tout en couleur accessible à tous constitue depuis longtemps un engagement de M&M’S, et cet objectif concrétise davantage les convictions que nous défendons depuis toujours en tant que marque, à savoir que tout le monde a le droit de profiter de moments de bonheur, et que le plaisir est le moyen le plus efficace de permettre à chacun d’entre nous de se sentir à sa place », a déclaré Cathryn Sleight, Chief Growth Officer chez Mars Wrigley dans un communiqué.

La marque dit vouloir faire concorder cette nouvelle approche avec ses engagements RSE au sein de l’entreprise, que ce soit en garantissant un équilibre entre les sexes au sein des équipes de direction, qu’en réalisant une vérification annuelle indépendante du caractère diversifié de sa publicité (effectuée par l’Institut Geena Davis sur le genre dans les médias) ou encore en assumant son rôle à la vice-présidence de L’Alliance sans stéréotypes (ONU Femmes).

News Scan Book

UZIK renforce son expertise Social Media

1

2

3

4

5

Précédent Suivant