Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence Leo Burnett

Publicis Dialog repense son pôle SOCIAL MEDIA en y incluant une offre IRM (Influencer Relationship Management)

19 avril 2012

Pourquoi continuer à distinguer la relation avec les influenceurs «professionnels» (journalistes, éditorialistes…), souvent gérée par des agences RP et la relation avec les influenceurs «web», souvent pilotée par les équipes Social Media des agences interactives?
Alors qu’aujourd’hui, tout réclame au contraire que nous les rapprochions, pour plus d’efficacité.
Compte tenu du rôle grandissant des «influenceurs», quels qu’ils soient, dans le «purchase funnel», Publicis Dialog le devait de bousculer les silos en vigueur dans les métiers dela communication.

Pour la première fois, une agence Marketing Services va intégrer dans son pôle Social média
une équipe de Relations-‐Presse permettant de proposer à ses clients une gestion
«sans rupture» de toute la chaîne des influenceurs.
Cette organisation va notamment permettre un pilotage coordonné des messages,
en lien avec les autres leviers de communication, ce qui apparaît comme une évidence à
l’heure du consommateur «connecté».

C’est en tout cinq professionnels des relations presse off et online qui ont été recrutées
pour rejoindre le pôle Social media.
Ce nouveau pôle, co-dirigé par Raphaël Fremont et Fatima El Allaly, issus respectivement
des univers Web et RP, va proposer, tant au niveau des marques que des produits, un
pilotage global de la relation «influenceurs».
Un nouvel outil, baptisé IRM, va permettre de mesurer l’efficience de sa stratégie relationnelle, en se basant sur des critères d’évaluation consolidés.

« C’est le cas SPECIAL T (Nestlé) qui nous a ouvert les yeux.
Notre client nous a demandé une approche totalement intégrée sur ce lancement.
Nous avons donc créé une core team sur-¬mesure, intégrant bien sûr des équipes
publicitaires & digitales mais aussi pour la première fois des équipes «influences»
venant des RP et du Social Média.
Nous avons pu réaliser à quel point les deux mondes étaient liés et le gain d’efficacité
monstrueux obtenu lorsque ces deux «typologies d’influenceurs» étaient pilotées par
la même équipe.
C’est d’ailleurs le modèle retenu pour le développement européen de la marque»
déclare Nicolas Zunz, co-Président de Publicis Dialog.