Les mauvaises publicités peuvent-elles sauver le monde ?

Par Alexandre D. le 13/11/2017

Une haine planétaire.

Comme chaque année, Strategy Magazine organise au Canada la cérémonie de l’agence de l’année et, pour divertir le public durant la soirée, il est demandé aux shortlistés d’imaginer une vidéo d’autopromotion de l’agence. Cette année l’agence John St. sort du lot avec une parodie du stunt « Worlds Apart » de Heineken. Alors que le monde semble se diviser de plus en plus chaque jour : racisme, PMA, religion ou encore écriture inclusive, les sujets de mésentente n’ont jamais été aussi nombreux. Mais s’il y a bien quelque chose que nous partageons tous, c’est notre haine envers les mauvaises publicités.

L’idée du film « Make Humanity Great Again » est née d’un mur de l’agence sur lequel est écrit « People Hate Advertising ». Alors les équipes de John St. on pensé pouvoir créer de l’amour autour d’une haine commune. Depuis plusieurs années maintenant, les films parodiques de John St. marquent la profession. En revanche, il est rare de voir les agences françaises s’aventurer sur de telles prises de parole. Notre publicité ne manque pourtant pas d’humour ! Peut-être pourrions-nous aussi nous divertir entre deux trophées au club des DA ?


people-hate-advertising

News Scan Book

La nouvelle identité de Vizeum
Okay relève tous vos défis

1

2

3

4

5

Précédent Suivant