Instagram n’a pas oublié les faux influenceurs, tout est prêt pour l’offensive

Par Élodie C. le 14/05/2019

Machine learning vs bots.

En novembre dernier, après plusieurs polémiques, Instagram annonçait sa volonté de faire la chasse au fake sur sa plateforme – faux likes, faux commentaires, faux abonnés – et les moyens mis en oeuvre pour y parvenir : une bonne dose de machine learning. Dans un billet de blog, la plateforme expliquait alors commencer « à retirer les likes, les abonnements et les commentaires des comptes qui utilisent des applications tierces pour améliorer leur popularité ». Le but étant de couper l’herbe sous le pied des bots à likes et fausses audiences. Instagram prévenait également les utilisateurs qui n’appliqueraient pas les mesures prescrites que « leur expérience [serait] affectée ».

6 mois plus tard, Instagram s’apprête à passer de la parole aux actes, comme l’a repéré Jane Manchun Wong, une utilisatrice qui se plaît à découvrir des fonctionnalités inédites, débusquer des failles de sécurité et fouiner dans les lignes de codes « pour le plaisir ». Récemment, c’est ce bout de code de la filiale de Facebook qui a retenu son attention.

Elle y précise : « Instagram travaille sur la répression de l’utilisation des services de fermes à likes et followers, dans laquelle ils se réfèrent à une ‘Activité inauthentique’. Les utilisateurs pris à partager leurs logins à ces services devront changer de mot de passe. » Pour ceux qui s’adonneraient à de telles pratiques, Instagram a plusieurs messages tout prêts à leur transmettre :
– « Vous avez certainement partagé votre nom d’utilisateur et votre mot de passe avec une app offrant des likes ou des abonnés. Utilisez ces applications va à l’encontre de nos %s [conditions d’utilisation probablement, NDLR], et continuer à le faire pourrait avoir d’autres répercussions. »
– « Changez votre mot de passe pour empêcher ces applications d’accéder à votre compte. »
– « Utiliser des app gagner des abonnés n’est pas autorisé ».

Jane Manchun Wong a tenu à préciser à chaque fois qu’elle ne travaillait pas pour Instagram, la jeune femme ayant déjà reçu des menaces par le passé à la suite de ses découvertes.

Comme Twitter il y a quelques mois, Instagram semble donc bel et bien résolu à chasser les faux influenceurs de son réseau social. Il en va de sa crédibilité en tant que plateforme à un moment où le marketing d’influence est en pleine explosion. Le poids du marketing d’influence devrait ainsi représenter plus de 10 milliards de dollars d’ici à 2020. La multiplication des acteurs sur ce marché rend indispensable cette régulation, autant pour les marques, les influenceurs et leurs audiences. Surtout si Instagram veut rester LA plateforme chouchou des jeunes, des marques et des marketers…

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant