Greenpeace remixe la Marseillaise

Par la Réclame le 16/05/2022

Temps de lecture : 2 min

Pour inciter les français à s’engager sur GreenVoice.

C’est avec une version remixée de la Marseillaise – et non pas des plateaux télé de 2042 – que Greenpeace appelle les citoyens à s’engager en faveur de l’environnement sur sa plateforme dédiée : GreenVoice.

Alors que le sujet de l’écologie a pu être mis de côté par certains candidats à la présidentielle de 2022, l’association a tenu à sensibiliser les français quant à l’importance de l’écologie et de la préservation de notre planète Terre. Comment ? En remixant… l’hymne national français. Réalisée et tournée sous forme de clip, cette campagne met en scène des militants de l’association sur fond de texte engagé écrit par l’artiste Baptiste Ventadour.

Ce clip vise à sensibiliser le maximum de français possible, y compris la jeune génération, très touchée – voire éco-anxieuse – face aux questions environnementales. Ces valeurs de lutte pour un avenir meilleur sont prônées par GreenVoice, première plateforme de pétitions en ligne entièrement dédiée à l’environnement. Celle-ci peut permettre à tout le monde d’agir pour un changement positif, en signant une pétition ou en lançant son propre projet, par exemple. 

« Alors que la majorité des responsables économiques et politiques cherchent à tout prix à préserver un monde destructeur pour l’environnement et les populations, et parce que l’urgence climatique passe systématiquement au second plan des décisions, nous souhaitons inciter les citoyen·nes à s’organiser et agir concrètement pour la planète. C’est la raison pour laquelle nous avons lancé GreenVoice, une plateforme de pétitions pour se mobiliser au plus proche de ses préoccupations et d’enjeux locaux. À travers cette vidéo, nous espérons sensibiliser le plus grand nombre au pouvoir de l’action collective et locale. » précise Jean-Baptiste Paulhet, responsable des campagnes citoyennes de Greenpeace France.

Disponible depuis la fin de l’année 2020, GreenVoice connaît un véritable succès avec notamment le lancement de plus de 500 pétitions, et un total d’environ 500 000 signatures.

Après avoir inondé Downing Street et Boris Johnson de plastique, puis égratigné la présidentielle, Greenpeace tente toujours plus de susciter l’attention des citoyens – et de manière créative – face à l’urgence climatique qui, rappelons-le, se trouve être l’un des sujets de préoccupation majeure de la population française.

News Scan Book

Ça bouge chez Nouveau Monde !
Equans, Proud to make it real

1

2

3

4

5

Précédent Suivant