Greenpeace égratigne la présidentielle car l’écologie n’y a pas sa place

Par Élodie C. le 24/02/2022

Temps de lecture : 3 min

Dans 20 ans, parlera-t-on enfin d’écologie ?

C’est l’une des principales préoccupations des Français et pourtant elle brille par son absence dans les débats qui agitent — mollement — la campagne présidentielle actuelle.

Malgré les alertes répétées depuis plusieurs années, les rapports, les études scientifiques, les colloques et autres COP qui se multiplient (la 26e à ce jour), le climat et l’écologie dans son ensemble peinent encore à faire l’objet d’engagements forts et décisifs de la part des politiques et gouvernements successifs.

« Bienvenue en 2042, dans un monde profondément marqué et déchiré par les conséquences dramatiques du changement climatique. Et si on avait réagi plus tôt, notamment en 2022, alors qu’une élection cruciale se déroulait en France… ? »

Greenpeace

Pour remettre ces thèmes au cœur des débats, Greenpeace nous transporte en 2042 avec un vrai faux documentaire « d’anticipation » : 20 ans plus tard, les candidats et personnages médiatiques d’alors regardent dans le rétroviseur et mesurent les conséquences de leur inaction et inconséquence face à ce sujet majeur : François Hollande, Valérie Pécresse, Pascal Praud, Emmanuel Macron, Marine Le Pen et Cyril Hanouna prennent place face caméra.

Greenpeace et l’agence 84.Paris ont utilisé la technologie deep fake pour mettre ces différents protagonistes face à leurs responsabilités et échecs respectifs à accorder suffisamment de place à l’enjeu climatique, alors même qu’ils étaient en poste, à l’antenne ou candidats à l’élection présidentielle de 2022. 

« Alors que l’urgence climatique constitue l’un des sujets de préoccupation majeure de la population française, ce film permet de pointer du doigt l’irresponsabilité de certaines candidates ou candidats qui traitent ce sujet à la légère, sans prendre la mesure des transformations attendues dans notre société, dénonce ainsi Jean-François Julliard, directeur général de Greenpeace France. Nous invitons les internautes à rejoindre Greenpeace pour augmenter la pression sur les présidentiables et les médias pour que climat et écologie soient au cœur des débats de l’élection présidentielle 2022. » 

L’agence 84.Paris et Greenpeace n’en sont pas à leur coup d’essai, après avoir détourné les cultissimes Simpsons et la série phénomène Game of Thrones, c’est une nouvelle étape dans le détournement qui est opéré rappellent Hervé et Olivier Bienaimé, les présidents co-directeurs de la création de 84.Paris : « Pour proposer une expérience la plus crédible et la plus impactante possible, nous avons dû relever deux défis de taille. Le premier, celui du casting des acteurs : imitateurs et comédiens ont été choisis pour leur ressemblance actuelle aux différents protagonistes, mais également pour leur capacité à pouvoir interpréter ces mêmes personnages, trente ans plus tard. Le second défi résidait dans l’utilisation du deep fake. Au total, 5 semaines ont été nécessaires pour reproduire voix et visages des protagonistes et les rendre les plus réalistes possible ». 

Avec ce film, Greenpeace étrille au passage ces personnages médiatiques qui, sous couvert d’audimat, prêtent le flanc aux sujets polémiques. Les deux animateurs Pascal Praud et Cyril Hanouna n’ont ainsi pas été choisis au hasard puisque chacun à leur manière, sur leur propre chaîne (CNews et C8), mais tous deux pour le même groupe (CANAL+ appartenant à l’homme d’affaires Vincent Bolloré), a donné un temps d’antenne record aux climatosceptiques ainsi qu’à des VRP d’idées d’extrême droite faisant passer l’identitaire avant l’environnement.

News Scan Book

Lustucru, le goût qui vous parle
Steve se croit chez Flunch

1

2

3

4

5

Précédent Suivant