Burger King pirate la fin du film « ça »

Par Thibault D. le 06/10/2017

Parce qu’on oublie qu’un concurrent peut faire très peur.

Avec l’aide de l’agence Grabarz & Partner, la branche allemande de Burger King s’est permis de « pirater » la bande diffusée pour l’avant-première du film d’horreur « IT » (« ça » en français) dans le pays. Après avoir frissonné pendant les 135 minutes du film, les spectateurs ont pu voir apparaître deux annonces sur l’écran noir précédant les crédits. On pouvait y lire « Morale de l’histoire : il ne faut jamais faire confiance aux clowns », suivit peu après par le logo de pour signer la blague adressée à McDonald’s, son sempiternel adversaire sur le marché du fast food. De quoi transformer le long métrage en la plus longue publicité de l’histoire de la marque.

Sortie depuis le 8 septembre dernier dans les salles obscures américaines, l’adaptation cinématographique de l’œuvre de Stephen King a déjà battu quelques records de box-office, notamment en Russie et en Allemagne. Il n’est donc pas étonnant que Burger King ait décidé d’agir en voyant qu’un film, dont le personnage principal est un clown, puisse faire autant parler de lui. Les deux enseignes sont habituées à se tirer dessus à coups de campagnes satiriques et jusqu’à présent le jeu entre les deux enseignes a beaucoup amusé l’audience… à moins que cela ne dérive vers quelque chose de plus sérieux. Rappelons qu’en Russie, Burger King a cette fois tenté de faire interdire la diffusion du film auprès du Service Fédéral Antimonopole de Russie (FAS). Une blague qui va trop loin ?

burgerking-cinema-sunt

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant