Quelles perspectives pour l’événementiel en pleine crise ?

Par Xuoan D. le 06/11/2020

Temps de lecture : 2 min

Les enjeux - la Réclame, 5e épisode de la 3e saison !

2020 aura été une hécatombe pour le secteur de l’événementiel. Tout d’abord au niveau des événements organisés, avec des annulations se succédant dès la mi-février, corollaire de la progression de l’épidémie de coronavirus. Économiquement, 80 % du chiffre d’affaires du secteur aurait disparu. De quoi réduire sensiblement la voilure de ce secteur représentant entre 10 et 32 milliards d’euros si l’on cumule ses contributions directe et indirecte à l’économie française. Le déconfinement a ensuite imposé de nombreuses restrictions et jauges à l’organisation de séminaires, salons et événements, pour se solder fin octobre par un nouveau confinement.

Les entreprises de l’événementiel peuvent-elles résister à une telle crise ? Le digital, via le live ou les événements virtuels, va-t-il générer suffisamment de valeur pour compenser l’absence d’événements présentiels ? Que sera l’événementiel de 2021 ?

Pour répondre à ces questions, deux organisateurs d’événements se retrouvent sur le plateau des enjeux – la Réclame, notre émission en partenariat avec Sup de Pub et Eve Agency :

Muriel Blayac, vice-présidente de l’association LÉVÉNEMENT et directrice générale de l’agence Lever de Rideau ;

Patrice Bégay, directeur exécutif et directeur de la communication de Bpifrance.

Pour tout savoir sur le futur de l’événementiel, appuyez sur play !


Note : cette émission a été enregistrée le 12 octobre 2020. Le couvre-feu n’avait pas encore été annoncé, et le reconfinement encore moins. Le montage de l’émission a néanmoins permis que ce qui y est évoqué soit toujours d’actualité.

Sup de Pub et Eve Agency

News Scan Book

1

2

3

4

5

Précédent Suivant