Un film poignant raconte le périple d’une réfugiée, de la guerre jusqu’aux JO

Par Elliot D. le 04/06/2021

Temps de lecture : 2 min

Le sport : porteur de tous les espoirs.

À l’occasion de la Journée internationale du sport au service du développement et de la paix qui se déroulait le 6 avril dernier, le Haut Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (UNHCR) a dévoilé un film dramatique, témoin du long voyage d’une femme réfugiée fuyant son pays. Un message d’espoir porté par une publicité émouvante.

Intitulée “The Journey”, la campagne a été imaginée par Don’t Panic et réalisée par Pantera via Anonymous Content. Elle se concentre exclusivement sur les jambes d’une femme, courant dans un premier temps pour vivre, échapper aux conflits, aux persécutions, ou encore traverser mers et océans. C’est ainsi que l’agence illustre avec brio le périple ô combien difficile d’un réfugié vers la liberté.

Mais ce voyage ne s’arrête pas là, une fois en sécurité, la femme réfugiée, dans un premier temps à la rue, cesse de fuir et commence à courir dans un tout autre but, vers une médaille. 

En effet, pour sa campagne, le UNHCR a travaillé en étroite collaboration avec le Comité international olympique et le Comité international paralympique. Ces deux organismes soutiennent ainsi les plus de 60 athlètes réfugiés qui s’entraînent chaque jour afin d’avoir l’honneur de participer aux Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo en 2021. Un nouvel objectif qui témoigne de l’impact que peut avoir le sport sur une vie, comme le rappelle le UNHCR dans un communiqué : 

“Le sport est plus qu’une simple activité de loisir, il a le pouvoir d’apporter de l’espoir, de guérir, et d’aider les réfugiés à reconquérir leur avenir”

Merci à Ibrahim Seck (BETC Fullsix) d’avoir partagé ce film d’avril qui n’était pas encore venu jusqu’à nous.

News Scan Book

La banane à la française

1

2

3

4

5

Précédent Suivant