Médecins du Monde ne veut plus entendre d’excuses

Par Sarah G. le 26/11/2015 - Agence : DDB Paris

Tous les prétextes ne sont pas bons.

Après la campagne « Make a Child Cry », Médecins du Monde continue de travailler aux côtés de l’agence DDB Paris pour leur dernière opération. Cette fois-ci, l’organisation base sa campagne sur les excuses que nous formulons lorsque nous sommes sollicités pour faire un don. Tout le monde a déjà essayé d’esquiver une de ces jeunes personnes souriantes en K-Way en prétextant un « je n’ai pas le temps ». Un insight fort qui donne lieu à la campagne #NoExcuses. Que se passerait-il si ces « fausses » excuses sortaient de la bouche des bénévoles de Médecins du Monde ? Face aux plus démunis, ces excuses prononcées par les médecins de l’organisation créent alors des scènes improbables. Médecins du Monde finit par rappeler que si nous sommes pressés à ce moment là, les dons peuvent aussi se faire sur internet ou par courrier. No excuses !

Avec cette campagne satirique, Médecins du Monde actionne le levier de la culpabilité. Les situations créées apparaissent grotesques et incitent à une prise de conscience collective. Le fait d’être quotidiennement sollicité ne doit être une excuse pour refuser d’aider.

MDM_CAMP_NOEL_1

MDM_CAMP_NOEL_2

MDM_CAMP_NOEL_3

MDM_CAMP_NOEL_4

Crédits

News Scan Book

Biocoop : le glyphosate, ça va
La marque employeur du Groupe TF1

1

2

3

4

5

Précédent Suivant