Covid-19 : ces marques qui ont dû interrompre leur campagne

Par Élodie C. le 18/03/2020

Mauvais timing.

Il y a 21 jours seulement, KFC dévoilait une campagne à s’en lécher les doigts sous forme d’ode à son célèbre slogan : Finger lickin’ good. Mais ça, c’était avant la propagation fulgurante du coronavirus et les mesures sanitaires prises dans plusieurs pays pour faire face à la crise. Comme celle de se laver régulièrement les mains et de se toucher le moins possible. Forcément, le message véhiculé par la campagne lancée fin février en Grande-Bretagne n’est donc plus vraiment bien perçu, et de nombreux internautes ont tancé la chaîne de fast food pour son « irresponsabilité » sur Twitter.

KFC a décidé de suspendre la campagne à la lumière de l’épidémie, comme l’explique un porte-parole de KFC UK à CNBC : « Nous avons décidé d’interrompre la diffusion pour l’instant, mais nous en sommes très fiers et nous avons hâte de la reprendre plus tard ».

De nombreuses personnes s’étaient plaintes de la publicité auprès de l’organisme britannique chargé de la publicité, l’Advertising Standards Association (ASA), mais celle-ci précise que KFC a décidé de retirer la campagne avant que les plaintes ne soient déposées.

D’autres entreprises ont dû revoir leur plan média à l’aune du coronavirus. Ainsi, la marque de bière Coors Light a pris la décision de retirer une publicité où elle s’auto-proclamait « bière officielle du travail à distance ». L’entreprise a déclaré qu’« à la lumière de l’épidémie de coronavirus et du développement récent de certaines entreprises qui demandent à leurs employés de rester à la maison pour prévenir la propagation du virus, nous avons pris la décision de suspendre la campagne ». « La dernière chose que nous voulons, c’est que notre communication semble insensible ou soit mal interprétée », a expliqué Michelle St. Jacques, directrice marketing de Molson Coors.

Hershey’s a également préféré mettre sa campagne sur pause, : celle-ci montrait des personnes en train de s’enlacer et de se serrer la main. L’entreprise privilégie désormais les publicités centrées sur le produit plutôt que les interactions sociales. En ces temps de confinement et de stockages de nourriture cette initiative est plutôt clairvoyante.

News Scan Book

Correspondance ouverte entre les fondateurs de W

1

2

3

4

5

Précédent Suivant