Citroën et Buzzman donnent leurs conseils d’AMI à Elon Musk

Par la Réclame le 23/06/2022 - Agence : BUZZMAN

Temps de lecture : 2 min

Il a une fusée, mais il n’aura pas cet AMI.

Vous souvenez-vous de la Citroën AMI ? Mais si, cette micro voiture en forme de grille-pain, 100 % électrique, que l’on peut conduire sans permis dès 14 ans. Après une première campagne d’affichage sur le ton de l’autodérision sur laquelle nous revenions dans un bilan de campagne avec Florent Kervot, directeur général adjoint de Buzzman et responsable du compte Citroën, l’agence dévoile un second volet s’adressant directement à… Elon Musk.  

Une Citroën qui s’est vendue avant même son lancement, mais qu’un homme aussi riche qu’Elon Musk ne peut s’offrir ? C’est bien le retour de la AMI. C’est à l’occasion de la sortie d’une version très limitée,“My Ami Buggy”, que le constructeur français et l’agence font leur come-back. Cette version, dont les 50 modèles ont été vendus en moins de 18 minutes, permet à leur acheteur d’avoir notamment le privilège de personnaliser sa façade, mais aussi d’y ajouter une plaque numérotée et exclusive sur le tableau de bord. 

Vous l’aurez compris, même si l’offre est alléchante, vous ne pouvez plus vous permettre de l’acheter, rupture de stock oblige. D’ailleurs, même les plus grandes fortunes du monde ne le pourront pas – à moins de racheter Citroën bien sûr. C’est ce qu’a tenu à rappeler Buzzman avec une campagne d’affichage interpellant Elon Musk, le futur premier trillionnaire de l’histoire. Une fois encore, les slogans sont astucieux : « Désolé Elon, le seul moyen d’en avoir une est de nous racheter ».

La campagne est visible en affichage à Paris et à Cannes depuis le 21 juin, et dans les grands titres de la presse française à partir de ce 23 juin.

News Scan Book

UZIK renforce son expertise Social Media

1

2

3

4

5

Précédent Suivant