Tena lève le tabou de la ménopause

Par Isadora L. le 03/05/2022

Temps de lecture : 2 min

Pour que les femmes puissent appréhender au mieux cette période.

Tout au long de leur vie, les femmes doivent apprendre à vivre avec leurs hormones. De la puberté, aux cycles menstruels, en passant par la grossesse jusqu’à la fameuse ménopause – moment où les ovaires réduisent leur production d’hormones sexuelles, provoquant l’arrêt des règles. Aucune femme n’échappe à cette période aux multiples inconforts, parmi eux : l’irritabilité, les bouffées de chaleur, des troubles du sommeil ou encore les fuites urinaires.

Le tabou des femmes ménopausées ne date pas d’hier. Mais estimons-nous heureux : nous ne vivons pas au siècle des Lumières – période où celles-ci étaient considérées comme folles – ou encore dans les années 30, où elles devaient suivre un régime strict, comme s’il fallait combattre une pathologie. De nos jours encore, une femme ménopausée va être la cible de nombreuses idées reçues – négatives le plus souvent.

Une libération de la parole s’est faite autour des règles menstruelles ces dernières années.  Entre autres, avec THINX qui a imaginé la menstruation chez les hommes, Pornhub qui a  fait la promotion du plaisir pendant les règles ou encore quand Libresse a lancé la démocratisation du sang rouge des règles. Par ailleurs, nous ne nous sommes pas encore totalement débarrassés du tabou de la ménopause. Pourtant, si on libérait la parole, les femmes pourraient y être mieux préparées, et affronter cette période de changement avec plus de sérénité.

C’est la raison pour laquelle Tena et son agence AMV BBDO ont conçu la campagne #LastLonelyMenopause. Celle-ci met en lumière les dures réalités – souvent peu connues – de la ménopause, pourtant vécues par toutes les femmes âgées d’environ 50 ans (dont 10% dès 40 ans).

Dans un premier temps, cette campagne vise à lutter contre les stéréotypes malsains et rabaissants auxquels les femmes sont confrontées à mesure qu’elles vieillissent. Puis, elle appelle aux discussions intergénérationnelles pour préparer au mieux les femmes ménopausées, mais également celles en devenir. Ce spot réalisé par Shannon Murphy (réalisatrice du film Milla, en 2019) s’attaque entre autres à l’âgisme, ces préjugés visant une personne ou un groupe en raison de leur âge. 

C’est un grand pas pour la démocratisation de la parole autour de la ménopause. En espérant que d’autres marques suivent le mouvement pour mettre à terre ces stéréotypes et autres idées reçues qui ne font pas – et ne feront jamais – avancer les choses.

News Scan Book

Un brand center pour La Meuse

1

2

3

4

5

Précédent Suivant