Surprise, le sang des règles est rouge

Par Alexandre D. le 17/10/2017

Breaking news.

En 2016, Libresse (Bodyform au Royaume-Uni et Nana en France) a commandé un sondage pour savoir comment les règles étaient perçues en Suède. Sur un panel de 10 000 interrogés, plus d’un tiers les considéraient comme tabou. Plus que les troubles mentaux ou les inégalités salariales hommes/femmes. Partant de ce constat, Libresse a entamé l’année dernière une campagne nommée Red.Fit accompagnée d’un film pour briser les tabous autour du cycle menstruel durant le sport. Si dans le dernier film, le sang était dû aux blessures sportives, Libresse est aujourd’hui bien plus explicite quant à sa provenance. Toujours avec l’agence AMV BBDO, la marque de produits d’hygiène poursuit sa mission avec le film #BloodNormal, et ose montrer du sang « rouge ». Réalisé par Daniel Wolfe le film suit des jeunes femmes durant leur cycle.

Toujours d’après la marque, plus de 9 femmes sur 10 tenteraient de cacher leurs périodes. Libresse se positionne alors comme contestataire de cette stigmatisation autour des règles. Quelques jours avant la sortie du film, AMV BBDO a également réalisé une série de prints pour amplifier le message. Dans le film, la caméra de Daniel Wolfe et la production de Somesuch donnent réellement du crédit à la marque. Là où Always sort les violons. Avec un style beaucoup plus lifestyle, rythmé par The Blaze, Libresse signe ici un film authentique, avec message progressiste adroit, moderne et surtout en lien avec son produit.

Libresse – Blood Normal

Libresse – No blood should hold us back

Les prints

weallbleed1

weallbleed2

weallbleed3

weallbleed4

weallbleed5

weallbleed6

weallbleed7

weallbleed8

News Scan Book

TOP COM Consumer 2018
Création des sites du groupe AccorHotels

1

2

3

4

5

Précédent Suivant