Les magasins bio durcissent le ton face à la grande distribution

Par Antoine D. le 15/11/2019 - Agence : Altmann + Pacreau

La bio c’est bien, mais l’argent c’est mieux ?

Aujourd’hui, l’alimentation biologique prend de plus en plus de place dans nos habitudes alimentaires. En effet selon un rapport de l’INSEE paru il y a un mois, les magasins bio dégagent en moyenne 262 000€ de chiffre d’affaires par salarié. C’est moins que les supermarchés (408 000€), mais plus que les supérettes et les autres magasins non bio (193 000€). Appâtées par ce marché vigoureux, les enseignes de la grande distribution s’intéressent depuis quelques années à ce secteur porteur. Mais attention à la face cachée du “bio version hypermarché” nous prévient aujourd’hui Synadis bio, le syndicat des magasins bio (Naturalia, Biocoop, La Vie Claire…).

Le film de campagne imaginé par l’agence et réalisé par Hugues de la Brosse (production : Birth) met en scène un directeur d’une grande enseigne qui présente son agriculture bio. À côté de cela, il continue les pratiques nocives pour l’environnement comme l’utilisation de pesticides ou l’exportation de de ses produits à l’autre bout de la planète par avion. Car comme le directeur le dit si bien : “Certe on fait du bio, mais notre spécialité, ça reste de faire de l’argent”. Le film est diffusé au cinéma depuis le 13 novembre.

Critique des grandes enseignes qui jouent sur les deux tableaux – l’agriculture conventionnelle et la biologique – ce film de Synadis Bio rappelle que “la bio” est avant tout une question d’éthique. Salutaire ?

News Scan Book

Le Fabuleux Noël de Picard
Osez les produits tripiers

1

2

3

4

5

Précédent Suivant