Pour Greenpeace, les politiques ont rejoint le côté obscur de la force

Par Antoine D. le 13/12/2019

Je suis ta (Terre) mère.

L’urgence climatique fait régulièrement la une de l’actualité internationale. Si depuis plus d’un an maintenant, le monde a été le théâtre de plusieurs manifestations pour le climat, au Canada, aux États-Unis et dans plusieurs pays d’Europe, les dirigeants peinent à tomber d’accord sur les mesures à adopter. Et à s’entendre sur leur portée.

En mai dernier, le collectif “l’affaire du siècle” composé de quatre ONG (Oxfam France, Greenpeace, Notre Affaire à tous et la Fondation Nicolas Hulot) déposait plainte contre l’Etat français pour inaction climatique. C’est à la veille de la clôture de la commission sur le climat à Madrid (COP25) que Greenpeace choisit de lancer sa nouvelle campagne de sensibilisation.

Le film de la campagne réalisé par l’agence 84.Paris s’inspire de l’univers de la saga Star Wars. En effet, le film débute avec Kylo Ren, l’antagoniste de la postlogie. Coiffé de son casque et armé de son sabre laser rouge, il laisse tomber le masque pour faire apparaître son vrai visage, celui d’un homme en costume se présentant devant la presse et apostrophé par des “Monsieur le président”. Greenpeace l’affirme, les politiques sont passés du côté obscur.

La campagne profite de l’engouement suscité par l’arrivée mercredi prochain de l’épisode IX de la saga pour avoir un impact sur le public. En ciblant les 18-35 ans, ceux qui seront confrontés aux conséquences climatiques dans le futur, Greenpeace cherche à mobiliser cette génération qui, d’après eux, “peut faire basculer le rapport de force aujourd’hui”.

News Scan Book

La food de demain sera engagée !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant