Fanta présente une ode aux idiots flamboyants dans sa nouvelle campagne

Par Élodie C. le 06/03/2020

À fond dans le game.

Idiot, adjectif, nom : qui est dépourvu d’intelligence, de bon sens. Qui, dans une circonstance particulière, agit de façon irréfléchie ou maladroite, d’après le Larousse. Et alors, qui a dit que c’était un mal ? Pas Fanta à en croire sa dernière campagne. Accompagnée de son agence 72andSunny, la marque de boissons souhaite libérer l’idiot caché en chacun de nous. Celui qui, au nom du jeu (#InTheNameOfPlay), est prêt à tout, prouvant ainsi au monde entier qu’un idiot à ce petit quelque chose d’extraordinaire.

Dans sa nouvelle campagne narrée comme une ode aux idiots (voix off dramatique et violons symphoniques en prime), en opposition au film mettant en scène des sportifs comme Nike sait si bien le faire, Fanta rend hommage à ces personnes qui, chaque jour, osent, entreprennent, redoublent de sacrifice, de folie, de panache, de bêtise, pour aucune autre raison que le plaisir de le faire. Au nom du jeu. « Pour devenir un véritable champion, il faut plus que du sang, de la sueur et des larmes. Il faut du courage, du cran et de la détermination », proclame le film.

Fanta entend rester une marque « fun » et décomplexée qui incite ses adeptes à libérer leur esprit créatif, où que cela les mène, sans autre finalité. C’est également un clin d’oeil appuyé à toutes ces personnes derrière les vidéos les plus loufoques d’internet. Un bon moyen de rallier le plus grand monde derrière le hashtag de la campagne. Une activation sociale «Epic Nonsense» mettra d’ailleurs en lumière les meilleures vidéos publiées dans toute l’Europe. La campagne multicanal « In the name of play » (« Au nom du jeu », en VF donc) se décline en plusieurs pastilles de 15 secondes mettant en lumière chacun de ces « champions » du jeu.

N’est-il pas temps de libérer l’idiot qui sommeille en chacun de nous ?

News Scan Book

Lancement de We Are Social Selling

1

2

3

4

5

Précédent Suivant