YSL Beauté se lance dans le web3 avec des NFT et un wallet

Par Elliot D. le 15/06/2022

Temps de lecture : 2 min

Tout en luttant contre les violences conjugales.

Après Lacoste qui annonçait il y a quelques jours son premier drop de NFT, c’est au tour de Yves Saint Laurent Beauté d’ouvrir les portes du web3. 

Dès ce mercredi 15 juin, les visiteurs de Vivatech et les abonnés des comptes Instagram et Twitter de YSL Beauté pourront tenter de récupérer leur propre NFT Saint Laurent parmi les 10 000 “YSL Beauty Golden Blocks” de la marque. Pour ceux qui n’auraient pas l’habitude du web3 et de ses codes, YSL a pensé à tout. En effet, les NFT pourront être récupérés sur l’application mobile “YSL Beauty Wallet” créée par Arianee – une solution facilitant l’accès aux web3 pour les marques – et faisant office de wallet basé sur Ethereum mais accessible à tous les non connaisseurs du web3.

Orchestrée par l’agence Wunderman Thompson, cette entrée remarquée dans le web3 s’accompagne d’un spot publicitaire de lancement. 

Les heureux possesseurs des “Golden Blocks” débloqueront notamment “des expériences exclusives de la marque, des whitelisting pour des futurs drops de NFT à venir et bien plus encore” annonce Yves Saint Laurent Beauté dans un communiqué.

Parmi les expériences promises par YSL, la première se déroulera sur la plateforme P00LS le 21 juin à travers un partenariat avec les artistes Agathe Mougin et Kittens. Les artistes droperont ainsi deux projets de “social tokens” appelés $TREATS et $ETHAGA afin de lutter contre les violences conjugales. Dans un même temps, un don sera effectué par la marque du groupe l’Oréal à deux ONG partenaires du programme “Aimer Sans Abuser” : It’s on Us aux États-Unis et En Avant Toutes en France.

News Scan Book

Ça bouge chez Nouveau Monde !
Equans, Proud to make it real

1

2

3

4

5

Précédent Suivant