Coupe du Monde : un stade qatari transformé en sex-toy

Par Vincent D. le 06/12/2022

Temps de lecture : 2 min

Dénoncer en appuyant là où ça fait du bien.

Les 8 stades qataris construits à l’occasion de la Coupe du Monde 2022 sont dans le viseur des ONG pour leurs systèmes de climatisation ultra-polluants. D’ailleurs, ne trouvez-vous pas que ces stades épousent une forme vaginale ? Particulièrement le stade « Al Janoub ». Bien que nous adorons les campagnes vibrantes, ce n’est pas la Réclame qui a fait ce constat coquin, mais un cabinet d’architecture new-yorkais nommé Wolfgang & Hite. Pour attirer l’attention sur ce scandale écologique, le cabinet a détourné l’image de ce stade en… sex-toy pour homme. Dénoncer n’a jamais procuré autant de plaisir.

En plus de voir son stade légèrement remodelé, le Qatar peut se féliciter de recevoir l’award (ironique) du Congress for Urban Malfeasance pour ses œuvres architecturales témoignant de l’utilisation abusive de fonds au nom du « bien public ». Ce prix a été créé en 2019 pour dénoncer les infrastructures sportives aberrantes tant sur le plan écologique, économique qu’humain – rappelons que 6 500 travailleurs migrants morts dans l’élaboration des stades au Qatar. Le « Al Janoub » n’est pas le seul a avoir reçu ce prix peu flatteur, deux autres grands stades ont fait les frais de cet award de la honte :

À gauche : le Buffalo Bills Stadium (New York), à droite : le SoFi Stadium (Los Angeles)

Ces derniers temps, le sex-toy est un puissant moyen de communication pour les marques souhaitant se montrer engagées – que ce soit en matière d’inclusion ou pour le climat. Récemment, la marque Rose In Good Faith a eu l’idée de lancer leurs premières sneakers faites de godes recyclés. Dans un tout autre registre, Diesel vous incitait à porter ses sex-toy au bureau pour « ouvrir les portes de la libération sexuelle ».

News Scan Book

Krys : La confiance vous va si bien
Sosh Show x KEWL

1

2

3

4

5

Précédent Suivant