Duracell terrifie les parents pour Halloween

Par Thibault D. le 31/10/2017

Le manque de piles, un véritable cauchemar.

Qu’arriverait-il si votre enfant ne pouvait plus utiliser son jouet favori ? A cette question, donne une vision tout à fait angoissante. Dans un spot imaginé par l’agence Wieden+Kennedy New York, la marque met en scène un enfant dont le piano électronique ne fonctionne plus. Sa frustration semble le transformer à mesure qu’il avance lentement, très lentement, vers sa mère… l’air menaçant, oppressant, la tension grimpe et l’on se demande si cette petite tête blonde est toujours le reflet de l’innocence. Heureusement sa mère finit par trouver des piles Duracell et rendre à l’enfant son jouet préféré. Le pire est évité… pour l’instant.

Halloween arrive, et comme nombre de marques, Duracell se devait de suivre la tendance horrifique des publicités. Reste que la marque continue de proposer des spots très inspirés du cinéma. Après StarWars, cet enfant nous rappelle les chérubins blonds du « Village des Damnés (1960) » ou de « La Malédiction (1976) ». Par ce film, diffusé dans les salles de cinéma et sur ses pages de réseaux sociaux, Duracell met en valeur sa devise « Trust is Power » en exagérant les réactions d’un enfant qui perdrait confiance en ses parents. Si vous êtes trop occupés pour réaliser que ses jouets ne fonctionnent plus, Duracell devrait vos accorder un délai non négligeable avant que votre progéniture ne devienne le vaisseau du mal.

News Scan Book

Les mauvaises raisons de donner

1

2

3

4

5

Précédent Suivant