Les Gen Z consommeraient 3h25 de vidéo en ligne par jour

Par Élodie C. le 21/01/2019

C'est près d'une heure de plus par jour que les Millennials.

Dans un monde saturé d’images et multi-écrans, la vidéo est désormais le format star. Elle se consomme partout, tout le temps et désormais mobile first, à l’instar des Français.
Nés dans un monde connecté, screener compulsifs, early adopter pour certains, les millennials et leurs descendants ont un appétit certains pour la vidéo. Pourtant, leur habitude de consommation diffère : comportement, plateformes privilégiées et tendances émergentes, Wibbitz, plateforme de création de vidéo automatisée s’est penché sur ces deux groupes chouchous des marques.

3h25. C’est le temps passé à regarder des vidéos chaque jour par la Gen Z, contre 2h30 pour les Millennials. Un visionnage qui s’effectue majoritairement sur mobile et après 17h pour ces deux groupes. Une majorité d’entre eux passerait ainsi au moins une heure par jour à regarder des vidéos sur leur smartphone.

Si on pensait le réseau social leader dans le monde déserté par les jeunes, Facebook reste la plateforme préférée des Millenials pour consommer de la vidéo, quand la Gen Z lui préfère YouTube. Une tendance confirmée par une précédente étude sur les comportements et usages des adolescents de la banque d’investissement Pipper Jaffray et qui voyait Netflix (37,6%) et YouTube (33,1%) combiner à eux deux 70% du temps passé par les adolescents pour regarder des vidéos (Netflix n’est pas inclue dans cette étude où seuls les réseaux sociaux sont concernés).

D’après l’enquête de Wibbitz, Facebook serait même la plateforme privilégiée des deux groupes pour l’actualité (les fake news et autre désinformation présentes sur la plateforme ne semblent pas les avoir fait fuir) et YouTube reste réservé au divertissement et au « développement de carrière« , avance l’enquête. En revanche, « les marques ne représentent qu’environ 10% des comptes suivis quelle que soit la plateforme mais ont plus de chances d’être suivies sur Instagram » où les stories battent des records. Mais la publicité n’est pas nécessairement mal vue par le plus jeune des deux groupes, ainsi « les GenZ sont 15% plus susceptibles d’être neutre vis-à-vis des publicités vidéo sur les réseaux sociaux quand les Millennials sont 16% plus enclins à les détester« . Les deux groupes « se sentent plus intéressés par la marque, et mieux informés à son sujet » lorsqu’elle poste une publicité vidéo sur les réseaux sociaux.

Une nouvelle étude qui confirme la poussée de la vidéo sur mobile et sa consommation toujours plus effrénée par les nouvelles générations. La vidéo reste donc le format le plus propice pour cibler ces deux audiences selon le message adressé et la plateforme choisie. Une opportunité que les marques si elles répondent à leurs attentes : transparence, pertinence et créativité.


Méthodologie : Wibbitz a mené une enquête en ligne au mois de novembre 2018 auprès de 1000 Américains des deux groupes d’âge : Gen Z (18/22 ans) et Millennials (23/37 ans)

News Scan Book

Et de 3 pour le Parfait avec gyro:paris !
Where is Brandon? Brandon is online !

1

2

3

4

5

Précédent Suivant