Les Français plus que jamais en attente d’événementiel

Par Elliot D. le 29/07/2020

Temps de lecture : 2 min

La deuxième vague du baromètre Weezevent.

Presque deux mois après son premier volet en collaboration avec l’IFOP , Weezevent dévoile le deuxième volet de son baromètre “reprise des activités culturelles, événementielles, sportives post-confinement”.

Comment les attentes des Français concernant l’événementiel ont-elles évolué ? Les solutions proposées sont-elles à la hauteur de la crise sanitaire ? Voici un résumé de cette enquête réalisée du 24 au 26 juin 2020 auprès de 1017 individus de 18 ans et +.

Depuis juin dernier, le manque se fait toujours autant ressentir pour 9 Français sur 10 et a même eu tendance à s’accentuer pour les spectacles, festivals, night-clubs et musées. Parmi les 8 points clés de l’étude, on peut noter que les inquiétudes des sondés quant à leur participation aux évènements restent présentes bien qu’elles aient diminuées : 100 % des personnes interrogées garantissent d’ailleurs avoir l’intention de pratiquer à nouveau et prochainement leurs activités favorites.

Les spectacles font partie des évènements qui manquent le plus aux Français, plus de 8 Français sur 10 ressentent ainsi un manque vis-à-vis de cette activité. Mais seulement 40% d’entre eux prévoient un retour rapide en salle.

Annulés les uns après les autres, les festivals manquent eux aussi particulièrement au Français. C’est aussi l’un des seuls secteurs où le maintien, voire l’augmentation du budget, est de mise, surtout chez les 18-24 ans, particulièrement friands de ces évènements, mais dont le manque a diminué en passant de 95 à 86 % en deux mois.

Dans le coeur des Français, c’est le sport qui leur manque le plus : 93 % des sportifs amateurs ressentent un manque vis-à-vis de la pratique de cette activité, et seulement 6 % se déclarent très inquiets à l’idée de reprendre une activité sportive.

Le manque du “sport spectacle” est pour sa part en baisse. L’inquiétude à l’idée de se rendre sur les lieux de tels événements est pour sa part étonnamment en baisse, seulement 16 % se disent très inquiets.

Concernant leurs attentes, on peut noter que 90% des spectateurs « estiment que les sponsors doivent poursuivre leur soutien au même niveau ou de manière plus importante ».

Enfin, “les grandes rencontres que sont les foires, salons et conférences grand
public font partie intégrante de la vie des Français. Près de 70% d’entre eux ont affirmé ressentir un manque vis à vis de ces événements lors de la crise sanitaire.”


*Méthodologie :

News Scan Book

On gagne toujours à lire la PQR

1

2

3

4

5

Précédent Suivant