Chuck Norris invente le terme « snackle » : entre snack et repas

Par Antoine D. le 17/01/2020 - Agence : VMLY&R

Ni dragon, ni ranger, ni ours.

Si Chuck Norris le dit, c’est que c’est vrai ! Non, le mot snackle n’est un nouveau sort d’Harry Potter mais bien les sandwichs de chez QuikTrip. Dans sa dernière campagne en collaboration avec l’agence VMLY&R, la chaîne de station-services de l’Oklahoma mise sur le « snack » (collation) et le « meal » (repas) pour créer le « Snackle » (à deux doigts d’inventer le déjeuner).

La campagne est composée de trois films avec un ambassadeur de choix. En effet, elle mise sur un certain enfant du pays nommé Chuck Norris.

La marque joue à fond le côté décalé. Bien loin de ses combats épiques avec Bruce Lee ou de son personnage de Cordell Walker dans la série Walker Texas Ranger, Chuck Norris n’a pas peur du ridicule. Où va-t-il chercher une telle énergie à près de 80 ans ? Dans un bon snackle, visiblement.



News Scan Book

Intelligence collective : le livre blanc

1

2

3

4

5

Précédent Suivant