Comment savoir si Maman fait une overdose ?

Par Nina S. le 24/04/2018

Sesame Street, version hardcore.

Aux États-Unis, les enfants vivant dans les quartiers défavorisés doivent faire face à la pauvreté, la violence et la drogue. Pour lutter contre ces fléaux, Youth Ambassadors présente une campagne imaginée par VML et constituée de trois spots. Dans le cadre de suivi psychologique, les pré-adolescents visés dessinent, peignent ou écrivent leur vécu. Chaque vidéo est une chanson qui s’inspire de leurs ouvrages et qui dénonce une problématique sociétale d’actualité dans les milieux très modestes en Amérique. La baseline « No kid should have to learn a lesson like this » évoque le message clé de la campagne et dénonce la misère vécue quotidiennement par ces enfants.

Dans ces trois spots, Youth Ambassadors souhaite attirer l’attention des donateurs potentiels avec un spectacle de marionnettes aux allures enfantines, à la manière de Sesame Street. Cette annonce reprend les codes liés à l’enfance pour dénoncer un problème qui n’est pas aussi « léger » que l’on pourrait penser. Cette méthode n’est pas sans rappeler la campagne « Dumb ways to die » qui avait su se faire remarquer en mêlant l’horreur à l’enfantin.