Uber tente de devenir ami avec ses chauffeurs

Par Thibault D. le 17/10/2017

Pop-corn time.

Aux Etats-Unis, Uber est à l’initiative d’une nouvelle campagne de communication interne. Celle-ci consiste en la location d’un cinéma drive-in à Baltimore. Tous les conducteurs travaillant pour la société dans la région sont invités, avec leurs familles, à assister à des projections. Des repas cuisinés par les restaurants locaux ou des food trucks sont distribués dans des gobelets et packages brandés Uber. Les conducteurs en dehors de Baltimore peuvent se rendre à des points relais Greenlight Hub pour obtenir différents goodies ainsi qu’un communiqué leur expliquant les nouveaux projets d’Uber.

Car c’est bien là l’objectif de cette campagne interne : resserrer les liens avec les conducteurs, et leur faire comprendre que l’entreprise a tiré les leçons de ses erreurs. Accusée de précariser l’emploi mais aussi la vie de ses chauffeurs, les scandales dans lesquels Uber a trempé aux Etats-Unis ont fini par entraîner la démission de son CEO Travis Kalanick. L’image de marque ayant souffert de ces déboires, la nouvelle direction a choisi de lancer l’opération « 180 days of change » en juillet dernier afin de profondément réformer le fonctionnement interne d’Uber.