Twitter déploie un nouveau format publicitaire vidéo de six secondes

Par Élodie C. le 20/08/2019

Disponible aux enchères et non facturé sous les 6 secondes de visionnage.

Après des années de vache maigre publicitaire, Twitter connaît enfin une croissance de ses revenus publicitaires : ils devraient croître de 22,8% entre décembre 2018 et décembre 2020 d’après eMarketer.

Pour capitaliser sur cette bonne santé financière, dû notamment au boom de la publicité vidéo sur sa plateforme (plus de la moitié de ses revenus publicitaires), Twitter lance une nouvelle unité d’enchères vidéo de six secondes.

Un format popularisé par Vine, la pépite rachetée par Twitter en 2012 qui n’a cependant pas su entretenir sa popularité face à la concurrence. Si Vine est bel et bien mort, les Bumber Ads, les pub vidéo de six secondes, ne connaissent pas la crise, de YouTube en passant par Facebook.

Ce nouveau format publicitaire est désormais disponible dans l’inventaire mobile et desktop de la plateforme, et ce, pour le monde entier que ce soit pour les vidéos promotionnelles, les vidéos sponsorisées in-stream de 15 secondes ou moins. « Grâce à cela, les annonceurs ont la sécurité de pouvoir effectuer des transactions à plus long terme, tout en offrant à leur public l’expérience optimale d’une vidéo mobile de format court ».

Concrètement, les annonceurs seront facturés uniquement si 50% de la vidéo est visible à l’écran au moins 6 secondes (6s/50% pixels). En deçà, cela ne coûtera rien aux marques. Pourquoi ce palier des six secondes ? Selon une étude datant de 2018, elles afficheraient le meilleur taux de mémorisation placées dans des environnements premium : de 8 à 11% par rapport aux formats plus longs et ce sur l’ensemble des classes d’âge étudiées. De son côté, Twitter a confirmé la performance de ses formats vidéo sans pour autant fournir plus de détails. Toutefois, la plateforme a commandé une étude à la société de recherche comportementale EyeSee qui assure que les vidéos avec le son désactivé, de six secondes ou moins, avec une marque clairement identifiée permettent une meilleure mémorisation des publicités sur mobile, que les vidéos de type publicité TV linéaires classiques pouvant durer jusqu’à une minute.

En offrant les six premières secondes, Twitter espère inciter plus d’annonceurs à produire plus de publicités pensées pour mobile.

Twitter voit ce format comme « une option flexible pour les annonceurs qui se soucient de la métrique d’affichage complète, mais qui sont prêts à se pencher sur le paradigme du mobile first et développer des des formats courts optimisés pour l’affichage en flux (in-feed) ».

Pour Alice Oliveira, directrice marketing de Dell Brésil, « cette solution publicitaire vidéo de six secondes, associée à une création convaincante, a augmenté notre taux de visualisation de plus de 22% ».

« Après tout, à quand remonte la dernière fois que vous avez aimé regarder une annonce d’une minute sur votre téléphone ?, a fait mine d’interroger Twitter. Jamais ? Nous aussi. » Voilà qui est dit. Parole à l’annonceur.

News Scan Book

Les conservateurs

1

2

3

4

5

Précédent Suivant