Ne restons plus silencieux face aux violences morales dans le couple

Par Antoine D. le 22/11/2019

Des paroles plus violentes que des coups.

En octobre dernier, 13 femmes ont été tuées par leur conjoint ou ex-conjoint. Cette donnée porte à 125 le nombre de féminicides en France entre le 1er janvier et le 31 octobre 2019. Depuis les affaires d’agression sexuelle dans le monde du cinéma, des mouvements comme #MeToo ou le collectif NousToutes ont vu le jour. Alerter et lutter sont leur objectif et c’est dans ce sens qu’est organisée samedi 23 novembre une manifestation contre toute forme de violence faite aux femmes et les féminicides.

Les femmes ne font pas uniquement face au sexisme ou aux violences physiques et sexuelles. Il y aussi les violences morales. C’est pour alerter sur ce sujet que l’association Elle’s Imagine’nt à réalisé en collaboration avec l’agence un film sur le sujet.

Intitulé “LES RÔLES” et réalisé par Safy Nebbou (“L’autre Dumas”, “Dans les forêts de Sibérie” ou encore “Celle que vous croyez”), le film met en scène la violence morale au sein du couple à l’occasion d’un dîner entre amis qui dérape. D’abord invités dans l’univers des coulisses d’un tournage, nous voyons un metteur en scène qui rappelle à des acteurs leurs rôles dans la scène. Dans un second temps, nous sommes immergés dans cette fiction et nous allons être témoins du silence complice des amis du couple.

Dénoncer les violences morales potentiellement éclipsées par les autres actes “plus visibles” est l’objectif de cette campagne. Il ne faut pas minimiser les violences morales qui sont tout aussi dangereuses que les violences physiques, voire plus. L’association s’était déjà fait remarquer pour sa campagne contre les violences physiques en 2016 à l’aube du Championnat d’Europe avec le #JeNeSupportePasLesBleus.

Julie Vella, co-fondatrice de Elle’s Imagine’nt, raconte la démarche de l’association :
“Les amis du couple peuvent être amenés à observer les signes d’une relation toxique et bien souvent, malheureusement, ils n’interviennent pas par souci de ne pas se mêler aux histoires des autres, mais aussi probablement par lâcheté. Ce sujet reste encore sous représenté dans le débat public, il est pourtant crucial quand on sait qu’un homme qui pratique la violence morale sur sa compagne a cinq fois plus de chances de passer à la violence physique.”

Jacques Denain et Philippe Pioli-Lesesvre, membres fondateurs en charge de la création de l’agence The Good Company, détaillent le parti pris créatif de cette campagne : “L’idée était également d’utiliser l’univers du cinéma et ses codes pour illustrer ce point de vue fort qui amènera, nous l’espérons, tout un chacun à se reconnaître et à comprendre que face à la violence morale, il est impossible de rester silencieux.”

News Scan Book

Le Fabuleux Noël de Picard
Osez les produits tripiers

1

2

3

4

5

Précédent Suivant