Des « kits de bienvenue » pour lutter contre la toxicité des agences de publicité

Par Isadora L. le 09/02/2022

Temps de lecture : 2 min

Le Starter Pack de l’apprenti.e publicitaire.

Plus de trois ans après le début du mouvement qui a secoué le milieu de la publicité, #MeTooPub, un groupe originaire des Pays-Bas resté anonyme (et qui se cache sous le nom de The Change Collective), est comme qui dirait un tantinet remonté quant au manque de progrès fait dans la lutte contre le harcèlement et les abus sexuels dans l’industrie de la publicité.

Aujourd’hui, des femmes dénoncent encore la misogynie et les abus sexuels qu’elles ont subis sur leur lieu de travail, malgré les vagues de témoignages sur les réseaux sociaux visant plusieurs agences et personnalités du secteur. C’est la raison pour laquelle The Change Collective a décidé de lancer… deux « kits de bienvenue » – des sortes de Starters Packs – destinés aux nouveaux arrivants du milieu publicitaire.

Le premier kit, destiné aux femmes donc, contient un sac avec tout ce qu’il faut dedans pour prouver et recueillir l’ADN d’un agresseur sexuel ; enregistrer les mots déplacés, abus et menaces à l’aide d’un dictaphone ; mais aussi des antidépresseurs pour faire face à l’épuisement professionnel et à la détérioration de sa santé mentale liée aux remarques et actes successifs.

Le « kit de bienvenue » pour les hommes contient quant à lui un mégaphone (pour dénoncer la misogynie), un sachet de thé pour se détendre, un mètre pour rester à bonne distance ou encore une copie de la loi de 2003 sur les délits sexuels. Tous les objets présents dans ces kits sont inspirés d’histoires vécues par des membres du collectif. La campagne affiche également les coordonnées et les lignes d’assistance de l’association caritative de l’industrie de la publicité NABS, du service de soutien consultatif pour l’égalité et de la ligne d’assistance téléphonique Rape Crisis.

« Nous avons également créé un kit de bienvenue masculin, qui est davantage axé sur les solutions. Car ce n’est pas seulement un problème de femmes », a déclaré anonymement un des membres du groupe.

Le collectif a donc usé d’une tactique choc pour attirer l’attention, et espère un progrès significatif afin que les leaders de l’industrie puissent apporter un réel changement aux problèmes rencontrés dans le secteur. ​​Ces deux publicités font l’objet d’une campagne sur les réseaux sociaux. Le groupe a également fait appel à Alison Carmichael, une célèbre artiste du lettrage à la main, pour réaliser celui des affiches.

Il ne nous reste plus qu’à attendre de voir l’accueil que les agences vont réserver à ces « kits de bienvenue ».

News Scan Book

Les NFTrophy de Brainsonic
Toujours en train - SNCF

1

2

3

4

5

Précédent Suivant