Agency Benchmark : comparez votre agence aux autres grâce à Teamleader

Par la Réclame le 25/05/2023

Temps de lecture : 4 min

Une vaste étude sur les agences qui performent.

Article sponsorisé par Teamleader

Dans le contexte trouble de 2023, les agences de communication ont-elles le moral ? Comment expliquer que certaines connaissent une croissante insolente, contre vents et marées ? Et enfin, votre agence a-t-elle ce qu’il faut pour faire partie de ce peloton de tête ?

C’est pour répondre à ces questions décisives que Teamleader a mené une étude auprès de 85 agences parmi ses 4000 clients en France, Belgique, Allemagne et aux Pays-Bas. Les résultats sont riches en enseignements. Et surtout, vous avez la possibilité de vous confronter à ces résultats en répondant à 22 questions (moins de 10 minutes) pour “benchmarker” votre agence.

Un contexte positif malgré tout

40 % des agences interrogées dans le cadre de l’étude de Teamleader ont de fortes ambitions de croissance pour 2023. La confiance est de mise. Il faut dire que la croissance moyenne de 6 % de la valeur facturée par compte pour toutes les agences en 2022 est un signal qui a de quoi booster la confiance. Si bien que les agences sondées s’attribuent la note moyenne de 7,2/10 en termes de réussite. Seules 4 % ne se donnent pas la moyenne.

Les 5 piliers

Fort de son expérience d’accompagnement tech auprès de 4000 agences en Europe, Teamleader a articulé son étude autour de 5 piliers :

– Le développement commercial ;
– L’excellence opérationnelle ;
– Le contrôle des revenus ;
– Le reporting centralisé ;
– Les services partagés.

Le développement commercial

Les agences qui performent savent ce qu’elles veulent et surtout, pour qui elles veulent travailler. 45 % des agences interrogées ont des critères stricts quant au type de clients qu’elles acceptent : elles n’acceptent pas tous les nouveaux comptes. 42 % se montrent plus flexibles, et 13 % acceptent tous les types de clients. Autre enseignement : plus l’agence est grande, plus elle se montre sélective.

L’équilibre entre newbiz et fidélisation est fort : 18 % des agences se concentrent sur les nouveaux clients, quand 16 % priorisent le développement commercial auprès de leurs clients existants. Cependant, 71 % des revenus des agences questionnées proviennent des clients fidélisés.

L’excellence opérationnelle

Les fameuses time sheets ! 61 % des agences de l’étude ont une vue limpide du temps alloué à chaque projet. Et elles enregistrent leurs heures de travail de manière rigoureuse. Plus l’agence est grande, plus le time tracking est en place : 90 % des agences de plus 50 ETP (équivalents temps plein) en sont équipées, contre 44 % des agences de 2 à 10 personnes.

65 % du temps passé est facturable aux clients, et 10 % des agences affichent même un taux de facturabilité au-dessus de 80 %. L’objectif étant de suivre ainsi précisément la rentabilité de chaque projet et de l’agence. Mais il n’y a que 37 % des agences qui ont un plan précis pour augmenter celle-ci.

Le respect des délais semble être un axe d’amélioration fort, seules 40 % des agences interrogées ont annoncé respecter leurs échéances aisément.

Le contrôle des revenus

60 % des agences ont une vision claire des profits et pertes par projet. Plus l’agence est grande, plus ce suivi est précis : 70 % pour les agences de plus de 50 ETP, contre 49 % des agences de 2 à 10 ETP.

Les agences et leurs clients plébiscitent la facturation sur la base d’un devis, suivie de près par celle au temps passé : 

La facturation sur la base d’honoraires est souvent utilisée lorsqu’il est question de tâches répétitives ou qui s’étendent sur du long terme. Les agences de RP sont celles qui optent le plus pour ce type de facturation avec 64 % d’entre elles, contre 41 % pour les agences créatives.

Le reporting centralisé

46 % des agences contrôlent leur réussite de manière systématique grâce à des KPIs clairs. 80 % espèrent cependant améliorer la clarté et la facilité d’accès de ces données.

Les principaux KPIs utilisés : 

Les grandes agences vont utiliser en priorité la facturabilité (100 % des sondées), la rentabilité du projet (89 %) et les objectifs de vente (89 % également).

Les petites agences placent quant à elle la rentabilité du projet (51 %), la facturabilité et la satisfaction client (ex æquo à 44 %) sur le podium de leurs indicateurs de réussite.

Seules 11 % des agences ne suivent aucun KPI.

Les services partagés 

Quels outils les agences ont-elles digitalisés, notamment via des SaaS (software as a service) comme Teamleader ?

90 % des grandes agences utilisent également des outils de gestion des paiements.

Cependant, seuls 5 % des outils de suivi utilisés par les agences sont certifiés ISO comme Teamleader. Les agences ont donc encore une belle marge de progression pour passer d’outils généralistes comme Excel à des solutions vraiment dédiées à leurs activités. 18 % d’agences utilisent même des outils qui ne sont pas conformes au RGPD. Il est temps pour les agences de faire évoluer leur suivi interne en souscrivant à des solutions professionnelles conformes aux normes en vigueur.

En savoir plus :


Article sponsorisé par Teamleader

News Scan Book

Goldcar se repositionne avec HEREZIE
RP pour l’ouverture de Popeyes en France

1

2

3

4

5

Précédent Suivant