Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence So Bang

Le marketing d’influence dans le monde en 2021 : état des lieux et perspectives selon les marques et les agences

16 mars 2021

Dans un début d’année toujours très marqué par la crise sanitaire liée à la pandémie de covid-19, où en est le marketing d’influence au niveau mondial ? Pas toujours facile d’avoir une vision objective de la situation. Heureusement, les spécialistes du domaine gardent un œil aiguisé sur l’état du secteur, de ses acteurs (les agences et les marques) et les tendances. Voici quelques points saillants tirés du dernier rapport de référence réalisé par Influencer Marketing Hub.

 

L’influence marketing, un levier toujours aussi puissant et efficace pour les marques

Dans son rapport de référence sur le marketing d’influence 2021, Influencer Marketing Hub a interrogé plus de 5000 agences marketing, marques et autres professionnels du secteur afin de déterminer leur point de vue et de mieux comprendre leurs opinions du moment quant au marché lié à cette activité.

Parmi les principaux enseignements à retenir, il faut d’abord noter la bonne santé du marché de l’influence. Ainsi, malgré la crise sanitaire et son cortège d’incertitudes, les marques continuent de plébisciter fortement cette pratique pour conduire leurs stratégies de communication sur le web.

 

Considéré comme un moyen très efficace et très populaire pour toucher les consommateurs, le recours aux influenceurs pour créer des campagnes occupe ainsi désormais une place de choix dans la stratégie des entreprises. Chez So Bang, notre agence d’influence dispose d’ailleurs d’une plateforme de 10.000 influenceurs et influenceuses répartis partout dans le monde et aux profils très variés (micro, nano, etc).

 

Ensuite et nous vous en avons déjà parlé plusieurs fois, s’il y a un bien une plateforme sociale qui tire son épingle du jeu, c’est bien TikTok. N’en déplaise à ses détracteurs, le réseau social continue sa croissance fulgurante. En France, rappelons qu’elle est désormais en tête du top 10 des applications mobiles les plus téléchargées devant WhatsApp. Là-encore, au sein de notre agence, notre équipe a aussi développé une vraie expertise sur TikTok.

 

Les autres faits saillants à retenir pour le marketing d’influence en 2021

Toujours selon Influencer Marketing Hub, voici les points notables à retenir concernant l’influence marketing aujourd’hui :

 

  • L’industrie du marketing d’influence devrait atteindre environ 13,8 milliards de dollars en 2021 (en 2020, la taille de marché était de 9,7 milliards de dollars).

 

  • Plus de 240 nouvelles agences et plateformes axées sur le marketing d’influence ont été créées en 2019. Aujourd’hui, l’étude estime le nombre total d’agences et de plateformes d’influence à près de 1400.

 

  • Les micro-influenceurs ont des meilleurs taux d’engagement que pour les superstars des médias sociaux. Par exemple, les micro-influenceurs sur Instagram ont un taux d’engagement moyen de 3,86%, et ce taux chute à tous les niveaux d’influenceurs, atteignant un creux de 1,21% pour les méga-influenceurs.

 

  • La majorité des agences d’influence (59%) admet disposer d’un budget autonome pour le marketing de contenu (brand content), et 75% d’entre eux ont désormais l’intention de consacrer un budget au marketing d’influence en 2021.

 

  • 90% des répondants pensent que le marketing d’influence est une forme de marketing efficace pour toucher les consommateurs (ventes, relation client) et valoriser des marques, des services et des produits.

 

  • Les entreprises apprécient de travailler avec des influenceurs qu’elles connaissent. La majorité des marques déclarent ainsi utiliser les mêmes influenceurs (et donc les mêmes communautés) dans différentes campagnes.

 

  • Environ la moitié des entreprises travaillant avec des influenceurs disposent aussi d’un site e-commerce. De manière générale, le commerce électronique et la vente via les réseaux sociaux (social selling) gagne en popularité pour tous les types d’entreprises.

 

  • Les marques ont toujours tendance à offrir des échantillons de produits gratuits (ou à offrir des rabais sur des produits plus chers) plutôt que de payer en espèces à leurs influenceurs.

 

  • 67% des répondants mesurent le ROI de leurs campagnes d’influence.

 

  • Plus que l’audience ou la notoriété (image, visibilité), les conversions / ventes sont la mesure la plus courante du succès du marketing d’influence.

 

  • 83% des entreprises prélèvent leurs dépenses de marketing d’influence sur leur budget marketing.

 

  • Parmi les réseaux sociaux utilisés, 67% des répondants déclarent utiliser Instagram pour le marketing d’influence, mais on note une augmentation colossale du recours à la plateforme TikTok. Sur cette plateforme, l’engagement est d’ailleurs beaucoup plus élevé pour les influenceurs de toute taille par rapport à leurs homologues Instagram ou YouTube.

 

  • La fraude aux influenceurs (faux profil, fausse communauté, faux contenu) est toujours préoccupante pour les répondants, mais moins que par le passé

 

  • Beaucoup moins de répondants ont été victimes de fraude d’influence qu’auparavant

 

  • 67% des répondants préfèrent que leur marketing d’influence soit basé sur des campagnes plutôt que sur d’autres formes de communication digitale.

 

  • Trouver des influenceurs reste le défi le plus important pour ceux qui mènent des campagnes en interne, mais cet aspect devient de moins en moins un problème.

 

Rappelons que ces données s’intéressent au marketing d’influence au niveau mondial. L’enquête a notamment permis de collecter des points de vue dans de très nombreux pays (47% États-Unis, 11% Europe, 13% Asie (APAC) et auprès de nombreuses marques (36%) et d’agences marketing (32%, y compris celles spécialisées dans le marketing d’influence comme So Bang). Enfin, le ratio des entreprises interrogées est de 70% en B2C et 30% B2B.

 

(Plus d’infos sur le rapport de référence 2021 réalisé par Influencer Marketing Hub : https://influencermarketinghub.com/influencer-marketing-benchmark-report-2021/)