Facebook interdit une campagne brillante de Signal sur la face cachée des données

Par Elliot D. le 06/05/2021

Temps de lecture : 2 min

Big Brother n’a qu’à bien se tenir.

Savons-nous vraiment à quel point les algorithmes de Facebook nous connaissent ?

Depuis quelques années, des entreprises comme Facebook (Instagram, WhatsApp) ou Google collectent et vendent les données – et donc la vie privée – de leurs utilisateurs. Elles servent notamment à cibler les publicités qui nous sont proposées sur Internet en fonction du sexe, de l’âge, des loisirs, mais pas que. En effet, Facebook sait bien plus que cela à notre sujet, certains spécialistes avancent même que les géants du web pourraient prédire ce que nous allons acheter, et ce avant même que nous n’en ayons conscience… 

Pour sensibiliser les utilisateurs quant à ce phénomène invisible, Signal a dévoilé une campagne de publicité sur Instagram qui utilise ces mêmes outils afin de mettre en évidence le fonctionnement de ce type de technologies.

L’application de messagerie spécialisée dans la confidentialité et la protection des données personnelles annonce dans un billet de blog avoir créé une publicité ciblée “selon plusieurs variantes” montrant les données personnelles que Facebook collecte et vend réellement. Ainsi les pubs personnalisées auraient simplement affiché certaines des informations collectées sur l’utilisateurpar la plateforme publicitaire. 

Si la campagne est particulièrement bien pensée afin de promouvoir l’importance de la protection des données personnelles, vous ne la verrez jamais. En effet, Facebook ne la voit apparemment pas d’un bon œil puisque le géant des médias sociaux à tout simplement décidé de bloquer le compte publicitaire de Signal. 

Une réaction à laquelle on pouvait s’attendre mais qui interroge quant aux pratiques de Facebook et à la face cachée d’Internet comme l’explique Signal dans son billet de blog : “Facebook est plus que disposé à vendre de la visibilité sur la vie des gens, à moins que ce ne soit pour informer les gens de la façon dont leurs données sont utilisées. Être transparent sur la façon dont les publicités utilisent les données des gens est apparemment suffisant pour être banni ; dans le monde de Facebook, la seule utilisation acceptable est de cacher ce que vous faites à votre public.”

Si l’activité de Facebook repose principalement sur la collecte de données et la publicité, son activité est menacée depuis peu par une nouvelle mise à jour de protection de la vie privée déployée par Apple. La mise à jour OS 14.5 inclut la fonction « App Tracking Transparency » qui oblige les développeurs d’applications à demander une permission avant de pouvoir collecter ou suivre les données de ses utilisateurs. 

News Scan Book

Le meilleur de Big Youth, en 1min30 🎬
Se révéler au Grand Air
Site e-commerce omnicanal dans l’automobile

1

2

3

4

5

Précédent Suivant