Annonceurs : trouvez les meilleurs partenaires pour votre marque !

News de l'agence SiaXperience

Eco-conception : quelles perspectives pour le marché PERSPECTIVES POUR LE MARCHÉ DU DIGITAL ?

22 mars 2022

Écologie, impact environnemental, transformation : des termes désormais prégnants dans notre quotidien. De nombreux secteurs comme l’automobile ou le transport lancent leurs révolutions écologiques en vue de la neutralité carbone.

image cover

La transformation numérique se déploie à très grande vitesse et la transition écologique s’accélère fortement, appuyée par des politiques publiques de tout bord.

Pour réduire notre empreinte sur la planète, il existe de nombreuses actions possibles notamment accélérer le déploiement des énergies renouvelables. A notre niveau d’agence, il en existe un autre : considérer notre empreinte digitale.

Si internet était un pays, il serait positionné en position, en termes de besoin en électricité, derrière les États-Unis et la Chine.

Le web et le cloud donnent l’illusion d’une empreinte écologique inexistante par leur caractère dématérialisé, pourtant leurs impacts est bien réel.

Chaque site web, chaque service digital, chaque action utilisateur (requêtes, emails envoyés ou stockés,...) entraînent automatiquement une consommation d’électricité pour faire fonctionner les serveurs qui l’hébergent, les terminaux et les data center qui stockent l’ensemble des données.
Aujourd’hui le Web émet plus de 1 160 000 tonnes d’émission de CO2 chaque jour.
En moyenne un site web produit environ 4,61 grammes de CO2 à chaque page consultée. Si un site obtient une moyenne de 10 000 pages vues par mois, il émet alors jusqu’à 553 kilogrammes de CO2 par an.

Le digital doit donc se réinventer pour devenir plus écoresponsable. C’est partant de ce constat que de

 

nombreuses recherches ont été menées afin de réfléchir à un univers digital plus responsable.

Il est donc important pour nous, acteurs du digital de demain, de nous accoutumer aux bonnes pratiques. Il existe, pour cela, quelques recommandations à mettre en place dès la conception de nos futurs services digitaux, comme :

  • • réduire les fonctionnalités non essentielles ;
  • • favoriser un design simple et épuré, ;
  • • utiliser des polices standards ;
  • • limiter les animations coûteuses en JavaScript et css ;
  • • limiter le nombre de pages, le nombre de taxonomies ;
  • • optimiser le parcours utilisateur en réduisant au maximum le temps pour les tâches ;
  • • limiter et optimiser les images, supprimer la lecture automatique des vidéos ;
  • • etc…

 

Vous pouvez retrouver l’ensemble de ces recommandations dans le livre : Eco-Conception web : les 115 bonnes pratiques par Frédéric Bordage, fondateur et membre de GreenIT.fr

Pour nous aider à mieux comprendre les points forts et les points faibles de nos sites, quelques outils en ligne sont disponibles pour mesurer les émissions :

  • • ecoindex qui est un algorithme qui évalue la performance environnementale d’une URL.
  • • ecometer qui est un service en ligne qui analyse votre site sur plusieurs critères d’efficacité écologique.
  • • websitecarbon qui calcule les émissions de carbone de vos sites.

 

Nous avons à présent quelques armes à notre disposition pour anticiper, concevoir et réaliser des sites plus propres, plus écoresponsables et plus respectueux pour notre planète.

Un vrai challenge se présente donc face à nous, agences comme annonceurs. Les développeurs, UX et UI designer, chefs de projets, et toutes les expertises digitales doivent se montrer ingénieux, pertinents et créatifs pour continuer à créer des expériences digitales fortes, tout en respectant les recommandations écologiques.
Les annonceurs qui mènent de front des chantiers touchant de prêt à leurs identités de marque, et qui ont des impacts tant sur leur engagement sociétal que sur leurs manières de communiquer.

Cela peut se traduire par le dilemme suivant : comment sensibiliser sur les dangers et l’impact de la déforestation sans montrer des images et des vidéos en haute définition de la forêt amazonienne (ayant en plus nécessité une captation en avion et en hélicoptère) ? …


Chez Fove, nous vous accompagnons dans votre transformation digitale, et nous sommes particulièrement attentifs aux évolutions technologiques et sociétales. Nous entamons une réflexion groupée sur nos services digitaux, pour les rendre plus éco- responsables et nous travaillons déjà à aider certains de nos clients à aborder leurs transitions écologiques digitales. Cela représente aujourd’hui un des challenges les plus importants et audacieux pour FOVE.

Auteur de l'article : Rafael TEIXEIRA