50 agences s’allient pour sauver les alternants

Par Élodie C. le 10/02/2021

Temps de lecture : 1 min

Deadline le 28 février prochain.

Le 28 février prochain signera la fin des aides proposées par l’État aux étudiants s’ils n’ont pas trouvé d’entreprise pour financer leur formation. Ces derniers se retrouveront donc dans l’obligation de financer eux-mêmes leurs études s’ils veulent poursuivre leur cursus. Pour certains d’eux, faute de moyen, ce défaut d’alternance signifiera leur déscolarisation.

50 agences se mobilisent et lancent l’opération #SauvonsNosAlternants pour venir en aide à ces élèves en recherche d’alternance sous statut SFP. Parmi elles : Australie.GAD, Babel, Steve, BETC, Publicis Groupe, Ogilvy Paris, Extreme et Havas Paris.

« L’idée est née en parcourant la requête de Hugo, un étudiant à la recherche d’une entreprise pour y faire son alternance… depuis 7 mois, explique l’agence Babel. Il partageait avec nous le fait que s’il ne trouvait pas d’entreprise pour l’accueillir avant le 28 février, il se trouverait déscolarisé. »

L’opération a pour but « de réunir des acteurs du monde de la communication, pouvant chacun s’engager à prendre un alternant supplémentaire dans les prochaines semaines. »

Les 50 premiers signataires lancent un appel à tous les acteurs du secteur de la communication pour rejoindre le collectif : « Un acteur engagé = un alternant sauvé ! »

Chaque acteur du secteur qui souhaite se mobiliser n’aura qu’à le signifier par mail à [email protected]

News Scan Book

Luko dévoile sa nouvelle campagne :

1

2

3

4

5

Précédent Suivant